7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

[Vécu] Ce pervers narcissique qui a failli me détruire


Des années d'humiliations, de menaces, de dévalorisation qu'elle raconte... Ayant réussi à échapper à l'emprise de son mari, un pervers narcissique, Macha* témoigne.

*Prénom d'emprunt


Par 7mag.re - Publié le Mardi 22 Septembre 2020 à 10:49 | Lu 5004 fois

Image par thomastijil5 de Pixabay
Image par thomastijil5 de Pixabay
La quarantaine approchante, Macha est une très belle femme, simple, souriante... Ce sourire elle l'a retrouvé après des années de vie commune avec un pervers narcissique qui a bien failli la détruire. Deux ans après l'avoir quitté, elle témoigne sur l'enfer qui a été le sien et celui de leur fille...

Tout a commencé à la Fac, une rencontre entre une ravissante brillante élève qui commençait ses études et un étudiant qui finissait les siennes. Le coup de foudre est immédiat pour Macha: Laurent*est brillant, séducteur, protecteur. Pour elle il s'agit à l'évidence de l'homme de sa vie, et lorsqu'il la demande en mariage alors qu'elle a à peine 20 ans, sans hésiter elle accepte.
Des clignotants au rouge il y en a déjà dans cette relation mais folle amoureuse, elle les ignore. Son mari n'a pas d'amis, pas de relations de travail. Sa famille, il l'évite. La soeur aînée de Macha essaye de l'avertir, de lui faire remarquer que parfois Laurent lui parle mal. La future mariée n'entend rien.

Très rapidement son mari étend son emprise sur elle. Il lui demande de couper ses cheveux, sa longue chevelure noire devient un petit carré tout classique qui lui fait perdre de sa féminité. Laurent la trouve également un peu trop grosse, alors qu'elle est naturellement très mince. Le mari de Macha dénigre également systématiquement la famille de son épouse, son cercle amical. Petit à petit la jeune femme, si gaie et sociable apprend "à faire attention à ce qu'elle dit " en la présence de son mari.
 

Innocemment Macha pense que l'arrivée de son bébé va arranger les choses dans le couple et que son mari va lui trouver quelques qualités. Les choses ne vont faire que s'aggraver. Elle témoigne : " je n'étais jamais à la hauteur, physiquement, intellectuellement. Ma famille, mes amis, rien n'allait jamais. Il me rendait responsable de ses propres échecs. J'ai mis des années à réaliser qu'en fait il était jaloux de moi... Impensable mais pourtant c'était ainsi. J'ai vécu avec une boule au ventre de plus en plus. Plus notre petite fille grandissait et plus j'avais peur qu'il s'en prenne à elle mais  je laissais faire comme tétanisée, alors qu'au travail par exemple je suis quelqu'un de fort qui s'impose. Une amie que je voyais en cachette m'a alertée sur ma maigreur, sur mon sourire éteint. Je commençais à réaliser que ma vie de couple n'était pas normale et que je n'étais pas heureuse ".

Comme beaucoup de victimes de pervers narcissiques, Macha va mettre des années à mettre un nom sur le problème. Selon elle: " à force de vivre ainsi au quotidien avec quelqu'un qui peut déraper pour n'importe quoi on finit par s'habituer. Je vivais sur mes gardes en permanence. Dans ma tête je mettais comme du coton pour ne pas entendre ses insultes...". Après plus de 15 ans de mariage le déclic va venir par hasard, comme la petite goutte d'eau qui fait déborder le vase. 

Macha raconte... " C'est grâce à ma soeur que je m'en suis sortie. Elle a fait du rangement chez elle et m'a donné de vieilles photos papiers. Nous étions seules toutes deux et en me voyant à 15 ans, 20 ans juste avant de le rencontrer j'ai eu comme un haut le coeur. J'ai réalisé que je n'étais plus la même personne. Puis elle m'a donné une photo prise le Noël précédent, j'étais encore jolie, mais tellement triste". Macha comprend qu'elle n'est pas la "bonne à rien moche " que son mari dépeint. La suite : elle réalise qu'elle est en face d'un pervers narcissique et qu'elle doit fuir avec sa fille sous le bras. 
Les choses vont être compliquées, elle va encaisser les pires horreurs mais soutenue par sa famille, son avocate Macha va s'envoler vers une autre vie. Deux ans après avoir quitté son bourreau, Macha vient de rencontrer quelqu'un et surtout le bonheur de pouvoir être elle-même, de vivre avec sa fille sans angoisse permanente.