7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

Pervers narcissiques: malheureusement ils existent !


Employé à tout bout de champ, le terme de pervers narcissique est aujourd'hui appliqué à tout le monde... Malheureusement cette pathologie existe bel et bien et fait de nombreuses victimes. Ces tyrans de l'intimité, homme ou femme, sont à fuir car malheureusement peu d'espoir de voir les choses s'arranger un jour alors qu'ils détruisent leurs victimes.


Par Chloé Grondin - Publié le Lundi 21 Septembre 2020 à 17:56 | Lu 4840 fois


La fuite et le plus vite possible !
Le pervers narcissique (PN) existe... Sournoisement, insidieusement il va littéralement démolir sa victime, que cela soit dans la sphère privée ou au travail. Patron, collègue, mari, femme, père, mère, frère, soeur, ami(e) : il peut revêtir bien des costumes mais a toujours le même modus operandi. Pour lui échapper, une seule solution: la fuite et le plus vite possible !

Dévalorisation, phrases cinglantes, menaces, sentiment de culpabilité
Il sait ou planter ses aiguilles : dévalorisation, phrases cinglantes, menaces, sentiment de culpabilité, il ne lâche jamais sa proie qui, au fil des mois et des années, perd confiance en elle et se recroqueville. La pauvre victime peu à peu voit son cercle relationnel se réduire, son cercle familial s'éloigner. Derrière tout cela le pervers narcissique qui ruine la santé psychologique et souvent physique de sa victime qui met des années souvent à réaliser ce qui se passe.


Souvent mégalomane, jaloux et égocentrique
Très souvent charmant et charmeur en public, il est difficile à démasquer au prime abord. Ses traits de caractère ?Souvent mégalomane, jaloux et égocentrique. Comme il ne s'aime pas ( il n'aime personne d'ailleurs), il va perpétuellement se valoriser en rabaissant les autres. Tous les témoignages des victimes vont dans ce sens. Incapable d'atteindre lui-même le bonheur il va chercher à détruire cette aptitude de sa victime. Certains pervers narcissiques ne font pas de mal sciemment à autrui, d'autres pervers sadiques prennent du plaisir dans la souffrance de la victime.

Un véritable phénomène d'emprise 
Un véritable phénomène d'emprise s'installe alors et la dévalorisation de la victime, qui est de plus en plus faible, va prendre de l'ampleur. Si une dépendance affective existe entre le pervers narcissique et sa victime, cette dernière sera incapable de réaliser que la relation est toxique.
Les signes qui permettent de reconnaitre que l'on a en face de soi un PN? Ne plus oser être soi-même en présence du PN, perdre totalement confiance en soi, éviter de le contrarier.

Malheureusement aucun espoir de faire changer un pervers narcissique... Que faire? Fuir avant d'être détruit (e), d'être trop isolé(e) et se reconstruire en veillant bien à ne pas retomber dans les tentacules de ces manipulateurs très doués.