7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

Astrologie humaniste: les prévisions 2022 de Mireille Deveaux


Souvenez-vous ! En début d’année 2021 Mireille Deveaux, astrologue humaniste et auteur du livre : les étoiles ont quelque chose à te dire, nous révélait l’ambiance électrique de l’année 2021. Il s’avère qu’en France et par le monde, tous les pays ont vécu bien de tensions survoltées. Le temps d’une nouvelle rencontre entre interrogations et découvertes, Mireille Deveaux, la passionnée des astres nous a confié que l’année 2022 sera « tumultueuse mais spirituelle ». Explications.


Par Gilette Aho - Publié le Jeudi 30 Décembre 2021 à 11:02

Photo d'illustration Zinfos974
Photo d'illustration Zinfos974
« L’astrologie ne prédit pas l’avenir. Elle permet tout simplement de déterminer l’ambiance générale ainsi que ses possibles effets sur le plan collectif » souligne-t-elle. En cela, Mireille Deveaux poursuit : « trois aspects bénéfiques vont se dérouler en 2022. Ils vont offrir des opportunités, de la facilité de la chance ». Pour elle, « la période de panser les blessures  sera bien présente vers le 18 février, le 12 avril et le 3 mai ». Les sextiles présagent des moments bénéfiques !


Ne nous réjouissons pas trop vite puisque d’après elle : « nous subirons encore longtemps les effets des deux années précédentes au cours desquels Pluton en Capricorne symbole de mort et de régénération est venu détruire par l’effet de la pandémie tout ce qui, dans le monde mais aussi sur le plan individuel était dépassé, périmé, inutile pour notre évolution ! » Parallèlement le plus précieux a été : « de nous ramener à 
l’essentiel et de nous avoir permis, après avoir touché le fond, de découvrir nos richesses cachées et de les avoir ramenées à la lumière.
 »  
Et quand bien même Pluton est en Capricorne jusqu’en 2024  « ses effets seront bien moins virulents » affirme-t-elle. 

Pour revenir à l’année 2022, Mireille Deveaux a étudié l’aspect important de Jupiter : « Jupiter et Pluton sont surnommés  les banquiers du zodiaque, il est fort probable qu’une période quoiqu’il en coûte serait de nouveau instaurée ». Notre astrologue humaniste se réfère à la période du Second Empire.  « Avec l’institution d’une union monétaire (l’union latine), la mise en place de systèmes financiers, bancaires et commerciaux novateurs, à une nouvelle révolution industrielle, aux expositions universelles…   Une période de prospérité sans précédent » insiste-t-elle. 

Mais tout cela se déroulerait dans un tumulte sans précédent. Pour notre experte des astres : « Saturne représente le passé, les traditions, les pouvoir et les structures en place, Uranus dans son aspect négatif se rebellera, il pourrait tout détruire dans son désir de créer le monde idéal qu’il imagine ».  

Vers une société plus juste et plus fraternelle
Si en 2021, sur le champ de ruines laissé par Pluton, Jupiter  et Saturne, deux planètes collectives se sont rejointes dans le signe du Verseau, signe de la solidarité, de la fraternité « pour donner une nouvelle impulsion à la société que ce soit sur le plan politique, économique, culturel etc »... Jupiter « le grand Bénéfique » du Zodiaque, optimiste, bienveillant, généreux voit l’avenir en grand, il propose des projets d’envergure et donne confiance en soi. « Son principal défaut cependant est qu’il a tendance à exagérerQuant à Saturne, « le grand Sage » il canalise l’ardeur de Jupiter, il donne forme et structure les projets en les inscrivant dans la durée ; il est sévère, exigeant mais sans lui rien ne peut se faire. Il séjournera lui aussi en Verseau jusqu’en 2023 pour établir des fondations solides d’une nouvelle société plus juste, plus fraternelle, plus humaine et  qui se développera dans les vingt années à venir ! » 

A partir d'avril l'eau pourrait de déchaîner
A partir du mois d’avril 2022 : « un aspect majeur et très rare se produirait avec la conjonction Jupiter-Neptune en Poissons on est ici dans la symbolique de l’Eau : les fleuves, les mers, les océans » assure-t-elle. « La dernière avait eu lieu en 1856 », la France a connu alors des inondations dévastatrices : la Seine et la Loire ont débordé à plusieurs reprises ainsi que Rhône. « Il est donc possible que des pluies torrentielles, des tempêtes gigantesques et des crues catastrophiques se déroulent comme les dernières tornades aux Etats-Unis !   (Que le Ciel nous protège !) Et quand bien même l’aspect Jupiter Neptune a entrainé des épidémies je pense que les "vagues" à venir n’auront pas la virulence de Pluton en 2020 ! » conclut-elle. 

Pour vous procurer l’ouvrage, contacter l’auteur : 
mireilledeveaux@gmail.com  et relire 2021 "Une ambiance électrique à cause des planètes"