7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
La Région Réunion

l’Association des Journalistes de l’Environnement visite la NRL



Par La Réunion Positive - Publié le Lundi 4 Février 2019 à 10:30 | Lu 4 fois

Ce mercredi 30 janvier, la conseillère régionale déléguée aux déplacements Fabienne COUAPEL-SAURET a accueilli des membres de l’Association des Journalistes de l’Environnement (AJE), spécialisés sur les thématiques environnementales, en visite à La Réunion du 28 janvier au 1er février. L’AJE effectue actuellement un voyage d’études visant à rencontrer les principaux acteurs réunionnais de la transition énergétique, des mobilités, des infrastructures, des aménagements de transport et de la protection de la biodiversité.

  L’occasion pour ces journalistes représentants d’une dizaine de médias nationaux, de découvrir la Nouvelle Route du Littoral (NRL), le chantier le plus grand d’Europe, sur lequel plus de 80 millions d’euros (soit 5 % du budget total), sont mobilisés pour la préservation des milieux physiques et naturels.

Près de 150 mesures vertes et bleues visant à éviter, réduire et compenser du chantier, ont été définies par la Collectivité et les services de l’État, en lien avec les associations et organismes qui disposent d’une expertise spécifique dans ce domaine. Citons, les mesures d’évitement contre le bruit pour préserver les mammifères marins (rideaux de bulles), la requalification de 5 hectares de plages pour la ponte des tortues marines, des mesures pour limiter les échouages des oiseaux marins…

Cette séquence a aussi été l’occasion de présenter les projets régionaux en matière d’aménagement durable du territoire, notamment le nouveau transport public en ferré léger, le Run Rail, s’inscrivant totalement dans une démarche d’intermodalité. Objectif : inciter de plus en plus de Réunionnais à adopter de nouvelles façons de se déplacer. La Région, en étroite collaboration avec l’ensemble des Autorités Organisatrices de la Mobilité (AOM), avait inauguré le premier pôle d’échanges multimodal de Duparc à Sainte-Marie en septembre 2018. Cette infrastructure constitue la première implantation d’une série répartie le long du tracé du futur réseau express de transport régional et du Réseau Régional de Transport Guidé (RRTG) s’étendant sur 150km de Saint-Benoît à Saint-Joseph.