Evénement

Tampon: La discothèque le Mix Club empêchée d'ouvrir par la mairie

Joelle ne sait plus à quel saint se vouer. L’année dernière, cette Tamponnaise a décidé de reprendre les locaux de l’ancienne discothèque le Phoenix au Pont d’Yves pour y installer le Mix Club.


Tampon: La discothèque le Mix Club empêchée d'ouvrir par la mairie
Joelle ne sait plus à quel saint se vouer. L’année dernière, cette Tamponnaise a décidé de reprendre les locaux de l’ancienne discothèque le Phoenix au Pont d’Yves pour y installer le Mix Club.  

200 000 euros ont été investis pour à nouveau faire danser les noctambules dans ce "nouveau temple de la nuit dans le sud". Alors qu’elle a réuni toutes les autorisations nécessaires, licence IV, permis d’exploitation, autorisation de la préfecture d’ouverture la nuit, avis favorable de la commission départementale de sécurité et certificat d’isolement acoustique, ne lui manquerait plus que l’arrêté municipal d’ouverture.  

"J’avais rencontré le maire au tout début de mon projet et il m’avait d’ailleurs orienté vers les services adaptés pour m’accompagner dans mes démarches", raconte Joelle. Pourtant, alors que tout est prêt pour l’ouverture, la mairie lui refuse le précieux sésame. "Sans ce papier, les gendarmes n’ont prévenue que je risquais 1 500 euros d’amende et l’évacuation du site".  

Joelle est anéantie, si l’ouverture prévue pour ce week-end ne se fait pas, elle aura tout perdu.   

Elle réclame un entretien avec le maire 

Ce vendredi après-midi, Joelle a décidé de se mobiliser. Accompagnée des employés de la boîte de nuit, elle souhaite être reçue en mairie. Elle se dit prête à rester jusqu'à 21h pour obtenir un entretien avec le maire, André Thien Ah Koon. 
 
 
Tampon: La discothèque le Mix Club empêchée d'ouvrir par la mairie
 
 
PB
Lu 2596 fois

Vendredi 12 Avril 2019
PB
Lu 245 fois



Dans la même rubrique :
< >