Actualité

Mouche asiatique : Donnez vos bouteilles plastiques usagées pour aider les agriculteurs

Alors que les premiers letchis et les premières mangues font leur apparition, les producteurs de fruits peï doivent plus que jamais protéger leur production des ravages de la mouche asiatique. Pour cela, des pièges très efficaces existent à base de phéromones. Mais la FDGDON qui les fabrique à partir de bouteilles plastiques de récupération se heurte aujourd’hui à une pénurie alors que la demande, elle, ne fait qu'augmenter.


Mouche asiatique : Donnez vos bouteilles plastiques usagées pour aider les agriculteurs
Vous souhaitez contribuer à la préservation de l’environnement tout en aidant la production locale ? Voici de quoi faire d’une pierre deux coups : réutilisez vos bouteilles plastiques vides pour en faire don à la Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles, afin d’en faire des pièges à mouches asiatiques.
 
"La mouche asiatique s’attaque à tout. Aujourd’hui le moyen le plus économique pour tout le monde et le plus efficace reste les pièges fabriqués à partir de bouteilles plastiques", indique Frédéric Bureau, directeur de la FDGDON.
 
Les producteurs de fruits comme les particuliers peuvent utiliser ces pièges à mouches pour protéger mangues, tomates et bringelles, sans avoir à asperger leur carreau ou leur cour de nombreux produits chimiques.
 
Attirées par les phéromones placées au fond du piège, les femelles se retrouvent emprisonnées et ne peuvent ainsi pondre leurs oeufs dans les fruits. "Cette technique permet de contenir les effets de la mouche asiatique, même si on ne parvient pas à l’éradiquer, cela permet de protéger la production", explique Frédéric Bureau.
 
Arrivée sur l’île en 2017, la mouche à fruits Bactrocera Dorsalis s’est rapidement étendue sur tout le territoire. Certains producteurs de mangues ont depuis perdu jusqu’à 50% de leur récolte. Et si cette année la saison des fruits s’annonce riche, la demande pour des pièges à mouches est également en augmentation : "On a mis plus de 6.000 pièges en 2017, cette année on en est déjà à 35.000."
 
Comment donner ses bouteilles usagées :
 
Pour fabriquer ces pièges, la FDGDON a besoin de bouteilles en plastique de récupération de 1 litre ou 1,5 litres (bouteilles d’eau, de soda). Vous pouvez déposer vos bouteilles aux adresses suivantes :
 
- Nord-est : 9 Cour de Beauvallon, 97470 Saint-Benoît
- Ouest : 23 rue Jules Thirel - Cour de l’Usine de Savanna, 97460 Saint-Paul
- Sud : Clinique du Végétal, Pôle Protection des Plantes, 7 chemin de l’IRAT - Ligne Paradis, 97410 Saint-Pierre
 
à l’initiative du syndicat UMIH, le restaurant La Page Gourmande à Saint-Denis se propose également de récupérer les bouteilles pour les déposer auprès de la fédération : 101 rue Bois de Nèfles, 97400 Saint-Denis

Jeudi 14 Novembre 2019
Charlotte Molina
Lu 271 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Décembre 2019 - 10:28 Le chocolat : du poison pour votre chien !