7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
7 Magazine Réun
Archives - 7magazine

La France gendarme du monde?



Par Aziz Patel - Publié le Jeudi 14 Avril 2011 à 09:43

La France veut-elle devenir le nouveau «gendarme du monde» à la place des Etats-Unis? C’est en tout cas l’impression donnée depuis le début de cette année avec les interventions des forces françaises en Lybie d’abord, puis en Côte d’Ivoire.
Nicolas Sarkozy, en perte de vitesse sur le plan intérieur, pris, entre autres, dans le débat inutile sur la laïcité, veut-il gagner du galon en intervenant à tout va, ici et là, afin de démontrer la puissance bleu-blanc rouge? Il fait en tout cas beaucoup d’efforts pour tenter de trouver des «solutions» aux départs de Kadhafi et de Gbagbo…
Le message officiel a beau mettre en avant la protection des civils, personne n’est dupe. Une démonstration de force menée avec succès permet au président de la République de rebondir. Et à moins d’un an des présidentielles, le jeu en vaut la chandelle. Obama s’est calmé, Sarko attaque…
Ce qui est quand même certain, au vu des événements retracés par les médias, c’est que l’intervention extérieure était nécessaire, en Lybie comme en Côte d’Ivoire, les massacres étant bien entamés. Il est d’ailleurs dommage de ne pas être intervenu avant afin d’éviter des morts inutiles. Toujours est-il que l’intervention des Occidentaux en Lybie a permis de calmer les ardeurs dévastatrices du colonel Kadhafi. Empêcher un désastre humanitaire est du devoir de tout un chacun, et quand des pays peuvent sauver des vies, on ne peut qu’applaudir.
En Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo s’est accroché au pouvoir comme un mort de faim, et là aussi, des milliers de personnes ont perdu la vie au nom d’on ne sait quelle idéologie. Au moment où ces lignes paraîtront, la situation sera sans aucun doute réglée pour les populations de ces deux pays en guerre, du moins on l’espère. Dans d’autres pays hélas, il y a d’autres révolutions en marche…
Ceux qui pensaient que le 21ème siècle serait celui de la paix entre les hommes ont vite déchanté. La guerre, de tous temps, a été une dure réalité. Ce n’est pas demain, hélas, que les choses vont s’arranger. De loin, on ne peut que constater. En priant pour des jours meilleurs.




Les + plus lus de la semaine