7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

De la drogue pour les Anges? Des ex participantes accusent la production


Décidément il y aurait des démons dans le sillage des Anges. Mercredi dernier, sur le plateau de Cyril Hanouna dans TPMP, trois ex candidates sont venues faire des révélations choc sur les coulisses de l'émission de télé-réalité. Entre hyper scénarisation, drogue et harcèlement les ex Anges n'y sont pas allées de main morte


Par 7magazine - Publié le Lundi 26 Avril 2021 à 08:05 | Lu 2283 fois

Capture TPMP
Capture TPMP
On se souvient du passage éclair des Anges à La Réunion et du scandale de l'altercation entre la famille du maire de Saint André Joe Bedier et certains candidats dans un hôtel du chef lieu. L'émission fait à nouveau parler d'elle et cette fois ce sont des ex-candidates qui sont venues clamer leur vérité. Cyril Hanouna très factuel a écouté.

C'est Angèle Salentino, qui était accompagnée de  Rania et Nathanya Sion, candidates de la saison 4 des Vacances des Anges. Les trois jeunes femmes ont porté de graves accusations, prétendant notamment que la production fournissait de la drogue dure aux candidats. 

Les jeunes femmes ont ensuite évoqué la violence et le harcèlement auxquels elles ont pu être confrontées et qui seraient scénarisés par la production. Témoignage d'Angèle Salentino incriminant implicitement la production : " Il y a de la drogue, il y a de l'alcool, et cette drogue, de la cocaïne fournie par la production. Les tournages se passent à l'autre bout du monde, vous vous doutez bien que les candidats ne vont pas prendre le risque de passer les frontières avec de la drogue. Donc elle vient d'où ? ".

Nathanya Sion a précisé : " Cela fait deux ans que j’en parle. Il y a de la drogue, de l’acharnement dans cette émission mais cela n’avait pas abouti. Lorsque j'en ai parlé, j'ai reçu des menaces, et cela fait deux ans que je vis un enfer ". 

Angèle Salentino a ensuite évoqué le harcèlement dont elle a pu être victime: " On m'a aspergé le visage de produits ménagers. Et puis un candidat qui est spécialisé dans le harcèlement envers les femmes - il le fait chaque année - s'est approché de moi en me disant clairement 'Je n'en ai rien à f*utre de la production, tu vas voir' en s'avançant vers moi ". Puis " il a bien compris qu'il y avait les caméras et là il a dit : 'C'est ma femme qui va te casser la gu*ule '".
Elle poursuit : "On m'a montée à l'étage, je n'en pouvais plus, j'étais à bout. Et là, encore une fois, deux autres candidats arrivent et une candidate - qui est elle aussi spécialisée dans le harcèlement - me dit : 'Toi, tu vas voir, t'as de la chance qu'il y a le vigile à côté de toi, mais tôt ou tard tu vas voir cette gifle, tu vas te la manger, tu vas te la prendre'". Les Anges ne semblent pas être au paradis apparement...