7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
7 Magazine Réun
La Région Réunion

Remise de distinction "GARDYIEN LA MEMWAR" en hommage à la Communauté des afro-descendants



Par La Région Réunion - Publié le Mardi 21 Décembre 2021 à 10:09

Dans le cadre du 20 décembre et de la Fét Kaf 2021, ce jeudi 17 décembre, se tenait sous le vélum à l’Hôtel de Région la remise de distinction « GARDYIEN LA MEMWAR » en hommage à la Communauté des afro-descendants.

Etaient présents la Députée, Karine LEBON, la Présidente de Région Huguette BELLO, les Vice-Présidents, Lorraine Nativel et Frédérik MAYO, les Conseillers Régionaux, Patricia PROFIL, Maya CÉSARI, Jean-Pierre CHABRIAT et Michael SIHOU, Romain BETS, Photographe, Laurent ENCATASSAMY, Pâtissier-Boulanger, Lauréat 2018 de la meilleure baguette de tradition française, la famille CATAYE, Erick MURIN, Ancien sportif de haut-niveau et Président du CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires) et Ghislaine BESSIERE, Présidente de l’association Rasine KAF.

Pour Huguette BELLO, cette distinction est l’occasion de rappeler « la force des « gardiens de la Mémoire » qui a rendu à ces esclaves rebelles leur humanité et a permis que leurs noms arrivent jusqu’à nous. Ils sont là ces glorieux esclaves résistants, dans les noms des pitons qui les ont accueilli, hauts lieux de Mémoire de notre île. Ils sont là nos ancêtres, dans l’expression musicale et chorégraphique du maloya et du moringue. Ils sont là en nous ! Grâce aux « gardiens de la Mémoire » qui ont perpétué leur souvenir ! Ils ont été nombreux tout au long de l’histoire réunionnaise et sont nombreux aujourd’hui encore à entretenir la mémoire des ancêtres et de leur culture ! »

Le Premier Trophée a été décerné à SIMON LAGARRIGUE, artiste maloyèr (1937-2020). Saint-Pierrois connu sous le petit nom de « Dada », compositeur de chansons engagées, Simon Lagarrigue chantait ses propres compositions inspirées de la vie de tous les jours, d’évènements qui ont marqué sa vie. Il utilisait les instruments traditionnels du maloya tels que le roulèr, le kavya, le pikèr, le triangle, le bobre.
Il était leader de la troupe de musique Résistance, où il a écrit de nombreuses chansons avec son beau-frère Firmin Viry.
Grand zarboutan du maloya, Simon Lagarrigue a vécu à l’époque où le maloya était « interdit ». Il composait des chansons à fortes connotations politiques comme « la troupe résistance larivé », « mon prézidan condane pas mwin ». À cette époque, Simon Lagarrigue chantait chez lui ou dans les meetings PCR avec sa troupe. Il se produisait souvent dans les fêtes du journal Témoignages.
En 2007, à 70 ans il enregistre son premier album solo. Il s’est éteint à l’âge de 83 ans le mardi 21 juillet 2020.




Les + plus lus de la semaine