7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
7 Magazine Réun
La Région Réunion

Projet Régional de Santé - La Réunion


Ce mercredi 24 août 2022, la Conseillère Régionale Laëtitia LEBRETON, déléguée à la Politique de la Santé, était à l’Agence Régionale de Santé dans le cadre de la présentation du Projet Régional de Santé (PRS) La Réunion 2022-2023. Étaient présents Gérard COTELLON, Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé La Réunion, Etienne BILLOT, Directeur Général Adjoint de l’Agence Régionale de Santé La Réunion, Véronique MINATCHY, Présidente de France Assos Santé de La Réunion et du Dr Martine SERVAT, Directrice de la DATPS.


Par La Région Réunion - Publié le Jeudi 25 Août 2022 à 16:50

L’Agence Régionale de Santé engage en 2022 l’écriture du nouveau PRS. Il définira, pour les 10 prochaines années, les orientations et actions prioritaires pour améliorer la santé des Réunionnais et lutter contre les inégalités de santé à La Réunion.

Pour le Directeur de l’ARS de La Réunion, « l’objectif premier de ce document répond à cette question : Que mettons-nous en place pour améliorer le système de santé à La Réunion et par définition la santé des Réunionnais ? Ce PRS 2022-2023 sera le fruit de la co-construction et de la démocratie sanitaire. On s’inscrit donc dans une démarche participative. Elle vise à obtenir l’adhésion des professionnels de santé et de la population. La Réunion a de nombreux atouts. Et on peut voir qu’ici le sujet santé est la préoccupation de notre population. »

Deux espaces d’expression sont mis à disposition. Une enquête citoyenne est disponible jusqu’au 23 septembre sur le site internet de l’ARS. La population pourra également apporter ses contributions par mail jusqu’au 30 septembre : ars-reunion-prs@ars.sante.fr

Le PRS actuel s’appuie sur 8 priorités :
- l’environnement au service de la santé
- le renforcement de la veille sanitaire et de la réponse aux situations exceptionnelles en territoire insulaire
- la santé des femmes, des couples et des enfants
- la prévention et la prise en charge des maladies chroniques
- la qualité de vie et la santé des personnes âgées et des personnes handicapées
- la préservation de la santé des jeunes
- la santé nutritionnelle
- la promotion et la protection de la santé mentale

Etienne BILLOT précise : « les 2/3 des objectifs prévus ont été complètement réalisés ou démarrés. »
« Avec ce PRS, la démocratie sanitaire peut s’exprimer », nous dit Laëtitia LEBRETON, Présidente de la Conférence Régionale Santé Autonomie de La Réunion. « Les membres participatifs des différentes commissions de la CRSA seront au travail pour construire un diagnostic régional. Il s’agira d’identifier les faiblesses et nos atouts sur notre territoire. Il s’agira de faire en sorte qu’aucun domaine ne soit oublié et qu’aucun public-cible ne soit mis de côté. Des ateliers et des débats citoyens vont être mis en place dans chaque micro-région. J’invite tout un chacun à venir s’exprimer. Nous sommes ici dans une démocratie sanitaire, citoyenne et participative. C’est une démarche commune au service de tous. »

Le nouveau PRS sera adopté le 31 octobre 2023.




Les + plus lus de la semaine