Réunion Positive

Le parcours de l’excellence sportive

​Le modèle français du sport de haut niveau tient compte de l’insertion professionnelle des sportifs. Cette démarche se concrétise au sein du « double projet » proposé par des structures labellisées et agréées de parcours d’excellence sportive. Le double projet concilie la recherche de la performance sportive, la réussite éducative et une insertion professionnelle correspondant aux capacités et aux aspirations des sportifs de haut niveau ou en accession vers le haut niveau.


Dans le cadre de sa mission première d’accompagnement du sport de haut niveau, le CREPS de La Réunion accueille, pour l’année scolaire 2018-2019, près de 180 sportifs répartis dans 13 structures d’entraînement qui ont à coeur d’y réaliser leur projet de vie.
Entraîneurs, préparateurs physiques, chefs d’établissement scolaire, professeurs, CPE (Conseiller Principal d’Éducation), responsables pédagogiques, surveillants et bien d’autres se mobilisent au quotidien pour ces sportifs afin de les placer dans les meilleures conditions et favoriser la réussite de leur double projet : sportif et scolaire.

Ils bénéficient ainsi, en parallèle de leur parcours sportif, de :

➜ dérogations aux affectations scolaires afin d’être inscrits dans les établissements les plus proches des installations sportives et de l’internat, créant ainsi une unité de lieu et d’action favorable à la réussite,

➜ d’un emploi du temps avec des aménagements horaires de façon à harmoniser la pratique sportive (entraînement, préparation physique, compétitions, récupération) et les apprentissages scolaires,

➜ d’un suivi scolaire individualisé et de cours de soutien dans les matières fondamentales (avec le soutien du Rectorat). Le CREPS, participe aussi aux conseils de classe et aux réunions d’orientation, il travaille en étroite collaboration avec les professeurs référents et les équipes pédagogiques pour maintenir ou améliorer les résultats scolaires des sportifs, les préparer aux examens et construire leur orientation.

Le double projet sportif et scolaire est ambitieux. Il mobilise non seulement le jeune sportif et sa famille, mais aussi différents partenaires tels que le CREPS, le Rectorat, la DJSCS (Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de la Réunion), le Mouvement sportif...

Par ailleurs, l’élévation du niveau de la concurrence internationale et l’adoption de nouvelles règles de qualifications par les fédérations sportives internationales pour les rendez-vous majeurs - Jeux Olympiques et Jeux Paralympiques, Championnat du monde - augmentent le niveau de performance sportives, tout en renforçant les exigences de la préparation sportive : entraînement quotidien renforcé, développement de stages, multiplication des compétitions et des déplacements...

Au terme de « double projet » est souvent préféré celui de « triple projet » pour que soit également reconnue à sa juste part la formation civile et citoyenne de ces jeunes sportifs en devenir.

CONTACT

➜ CREPS SAINT-DENIS
Route Digue BP 2O222
Champ Fleuri - 97493 Sainte Clotilde
> 02 62 94 71 94
> creps@creps-reunion.sports.gouv.fr

➜ CREPS SAINT-PAUL
47, boulevard du front de mer
97460 Saint-Paul
> 02 62 22 53 66
> asp@creps-reunion.sports.gouv.fr

➜ CREPS PLAINE DES CAFRES
27ème Km Bourg Murat
97418 Plaine des Cafres
> 02 62 22 53 66
> apc@creps-reunion.sports.gouv.fr

LES 13 STRUCTURES D’ENTRAÎNEMENT DU CREPS

➜ 1 pôle France de Pelote Basque
➜ 7 pôles espoirs,
➜ 1 centre d’entraînement labélisé,
➜ 1 centre de perfectionnement,
➜ 3 centres d’entraînement régionaux


Le parcours de l’excellence sportive

FABIENNE TECHER,
RESPONSABLE DU SUIVI DU DOUBLE PROJET DU SPORTIF AU CREPS

« Ces jeunes que j’accompagne depuis maintenant quelques années ont un parcours très particulier. Ils viennent d’horizons très différents, pratiquent des sports divers, mais ont tous la même détermination de devenir champions du monde ou champions olympiques de leur discipline. La route est longue pour y arriver et semée d’embûches, certains y parviennent, d’autres pas.
Mon rôle consiste alors à offrir à chacun d’entre eux les meilleures conditions pour réussir. Cela signifie qu’il faut chercher à harmoniser les besoins du parcours sportif et scolaire, à coordonner les demandes des différents acteurs du sport de haut niveau, pour que le sportif trouve son équilibre et accomplisse sans grande difficulté son double projet. Il faudra aussi le préparer au départ, à la séparation avec la famille, le rendre autonome et mature. Ma préoccupation quotidienne reste que chaque jeune soit épanoui et trace petit à petit son parcours de vie.

Pour effectuer ma mission, je ne peux exercer seule. Je travaille en étroite collaboration avec les familles et les entraîneurs, mais aussi les équipes de direction, les équipes pédagogiques et les équipes de vie scolaire des lycées et collèges où sont inscrits nos sportifs, avec le centre médico-sportif régional pour tout suivi médical, avec les services du Rectorat, etc.

Mon implication et ma motivation sont suscitées par l’épanouissement et la réussite des élèves, comme lorsque l’un d’entre eux obtient les félicitations du jury au baccalauréat ou encore atteint le plus haut niveau en devenant champion du monde de pelote basque ou championne d’Europe de Judo par exemple.

Je suis au coeur de cet accompagnement, j’aime dire que mon métier consiste à tenir la main du jeune et à l’accompagner dans les différentes étapes de ce parcours particulier. Telle une cheffe d’orchestre je dois mener la musique et organiser, analyser, ajuster, anticiper, être réactive, encadrer, échanger, écouter, et être sur tous les fronts. »


Vendredi 24 Mai 2019
La Réunion Positive
Lu 19 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Septembre 2019 - 12:34 AMI : Économie Circulaire

Lundi 16 Septembre 2019 - 11:22 Réunion Métis