7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
La Région Réunion

Lancement du "Space Tour 2021"



Par La Région Réunion - Publié le Lundi 13 Septembre 2021 à 10:45 | Lu 88 fois

Le 10 septembre 2021 s’est déroulée la première session d’audition du dispositif « Space Tour 2021 » du volet spatial de France Relance. Mis en œuvre en collaboration avec 11 conseils régionaux, ce dispositif vise à soutenir des start-ups et des PME proposant des applications spatiales innovantes en lien avec un défi sociétal (environnement, mobilités vertes et intelligentes, santé, transition numérique, sécurité) et une problématique proposée par les conseils régionaux.

Sur la centaine de projets déposés, 33 remporteront un prix financé par le plan de relance national dont le montant (100k€, 75k€ ou 50k€) dépendra de leur classement à l’issue de sessions d’auditions (les « pitch days »). La première session a été organisée ce jour avec La Réunion en présence de Maya CESARI, élue en charge de l’innovation à la Région Réunion. La conseillère régionale a déclaré : « De par sa position géographique, sa structure géologique, son statut de région européenne de l’océan Indien, La Réunion est une île qui dispose d’atouts majeurs pour le développement de projets originaux dans le domaine du spatial. Nous avons mis en place sous la mandature de Paul Verges, le centre de réception et de traitement des images satellitaires SEAS-OI, en partenariat avec l’IRD et l’université de La Réunion. La plaine des sables au niveau de notre volcan et les tunnels de laves sont des lieux de prédilection à la préparation de missions spatiales d’étude de la Lune ou de Mars. Enfin, de plus en plus de Réunionnais et Réunionnaises travaillent à l’international dans le domaine du spatial et font la fierté de La Réunion ».

Compte tenu des particularités insulaires et du positionnement stratégique de La Réunion dans la zone océan Indien, deux thématiques prioritaires ont ainsi été soumises à cet appel à projets :
- la première concerne le suivi et la gestion des espaces littoraux en lien avec les changements climatiques et l’augmentation du niveau des océans : suivi du trait de cote, suivi événementiel, hydrodynamique...
- la deuxième porte sur la cartographie de l’occupation du sol et notamment sur le volet urbain.

Les auditions dans les 10 autres Régions partenaires vont se poursuivre jusqu’au 19 novembre 2021.