7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Portraits Créoles

Kelly Mani : " A 38 ans, elle réalise son rêve "


Après plus de 20 ans de carrière dans la restauration au sein de grands groupes où elle occupait des postes de plus en plus importants, elle a pris un nouveau départ. Kelly, à 38 ans , a décidé de remettre tout en question et de se reconvertir dans l’accompagnement professionnel des futurs restaurateurs. A l’origine de cette prise de conscience, son quotidien "routinier" et une envie qui n'était plus autant présente que par le passé.

Photos : YKS YAKUSA & Studio974


Par Karoline C. - Publié le Lundi 27 Juin 2022 à 17:23

De responsable CHR à l’entrepreneuriat
 Kelly Mani a l’âme pétillante :  Venant du milieu de l’hôtellerie et de la restauration, elle a exercé bien des fonctions. De commis à cheffe de partie dans de grands groupes parisiens (Mariott entre autres) et réunionnais avec les franchises Illy Café, Cap Méchant , Coco Cannelle, de caviste pour en devenir coordinatrice réseau (Caves 20/Vins) avant de devenir responsable CHR  à Cirano Group avec la gestion du  "Green Tee" et l’ouverture du restaurant  "La Comédie", elle avait parfois pensé : "Un jour, j’exercerai un métier plus humain".

"Depuis quelques années déjà, en plus avec la crise sanitaire, mon métier ne correspondait plus vraiment à mes valeurs. Je me suis dit que j’étais à un carrefour de ma vie où il fallait passer à autre chose : je reste une passionnée de cuisine et je connais toutes les ficelles de ce métier. Les débuts ne sont pas toujours aussi simples et faciles qu’on pourrait le croire. Beaucoup de restaurateurs font des erreurs et pour avoir été témoin de ces dernières, je voulais apporter mes compétences et mon expérience dans ce domaine. A posteriori, c’était vraiment une intuition qui était ancrée en moi. Je l’ai écoutée", dit-elle en souriant.
 
Kelly a donc décidé de se lancer et a entamé alors sa reconversion professionnelle dans l’accompagnement de futurs restaurateurs sous le statut d’auto-entrepreneur. Sa société WhizzUp CHR   a vu le jour en avril dernier.


Un projet qui donne du sens
Le projet s'est précisé et Kelly a décidé de centrer son nouvel horizon professionnel sur l’aspect qui lui a donné le plus de plaisir et de satisfaction dans ses deux dernières années en tant que Responsable CHR : l’accompagnement professionnel de futurs restaurateurs pour leur permettre de trouver leur voie et de concrétiser tout leur potentiel.
 
"Après 8 ouvertures de restaurants pour le compte de grands groupes, je me suis rendue compte qu’il y avait énormément de restaurants familiaux qui avaient besoin d’accompagnement également. Que ce soit pour leur carte, leur développement commercial, leur gestion financière, la formation de leur personnel ainsi que leur image, ces restaurateurs ont besoin d’aide.
J’ai donc pris ce pari en quittant un bon poste pour devenir entrepreneuse et créer mon entreprise. Je suis consultante pour les restaurateurs. Je les accompagne dans leur ouverture d’établissement,  je les aide aussi à développer leur activité. Je fais des audits pour détecter des problématiques et je leur trouve des solutions. Je crois en mon projet, et je mettrais tout en œuvre pour aider, accompagner et transmettre à tous ceux qui me feront confiance.  Cette décision a été réfléchie, malgré une perte significative de salaire, je ne regrette pas mon choix et je suis persuadée que celui-ci est le bon
".

La vie est trop courte pour renoncer à ses rêves
 Passionnée, bienveillante et patiente, Kelly est très à l’écoute des autres, Whizz Up CHR étant "le reflet de sa personnalité". Sortie de sa zone de confort, elle se dévoue désormais aux autres et met tout en œuvre pour réussir.

 "Mon entourage avait peur de ma décision de quitter un poste qui me garantissait une vie confortable. Mais, je suis arrivée à un stade où je veux transmettre et m’épanouir dans une activité qui me correspond. À 38 ans, je réalise un rêve, celui de la création d’entreprise, qui demande persévérance et résilience. C’est passionnant, il n’y a aucun doute sur le fait que c’est ce qui m'épanouit le plus. Je suis ravie et je revis ! Je ne dis pas que j’aurais dû le faire avant car je n’étais certainement pas prête, mais c’est arrivé à point nommé. Je me sens enfin en accord avec moi-même" confesse t-elle.