Indiscrétions

Guillaume Branlat, nouveau patron de l'aéroport Roland Garros


Jean-Paul Noël, Guillaume Branlat et Christian Assailly
Jean-Paul Noël, Guillaume Branlat et Christian Assailly
C'est ce mardi 13 septembre que sa nomination a été officialisée par le conseil de surveillance de l'Aéroport Roland Garros: Guillaume Branlat, 42 ans, deviendra le président du directoire de l'aéroport le 1er janvier 2017.

D'ici là, il co-pilotera le directoire avec Jean-Paul Noël, qu'il remplacera, ce dernier ayant fait valoir ses droits à la retraite après 15 années passées à la tête de l'Aéroport Roland Garros.

C'est Christian Assailly, le président du conseil de surveillance, qui a présenté officiellement Guillaume Branlat à la presse en expliquant que la candidature d'Olivier Baric, d'abord retenue, avait été écartée: "Il voulait une augmentation de sa rémunération que nous n'avons pas accepté".

Guillaume Branlat n'est pas un inconnu, il était le n°2 de l'Aéroport Roland Garros dont il était directeur des Opérations. En 2006, il avait intégré l'aéroport comme responsable du service Etudes et Travaux. En 2011, il est nommé directeur technique , et en 2015, ses responsabilités ont été étendues.

Guillaume Branlat aura en charge la mise en oeuvre du plan stratégique 2017-2022, "visant à renforcer l'attractivité de la plate-forme": "C'est un nouveau challenge, je connais bien le contexte, nous veillerons au développement de l'aéroport" dit-il. Son remplaçant au poste de directeur des Opérations n'a pas encore été désigné.

Christian Assailly a confirmé que 2016 ne sera pas une bonne année, mais que 2017 sera excellente avec de nouvelles lignes et de nouvelles compagnies en perspective. De 2,1 millions de passagers en 2016, l'Aéroport Roland Garros entend accueillir 2,6 millions de passagers en 2020.

A.P.

Guillaume Branlat, un jeune président déterminé
Guillaume Branlat, un jeune président déterminé

Mercredi 14 Septembre 2016
Lu 624 fois



Dans la même rubrique :
< >