7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
La Région Réunion

Concours de "la meilleure galette de La Réunion"


Au Choka Bleu, à la Saline-les-Bains, ce jeudi 9 décembre s’est tenu le Concours de « la meilleure galette de La Réunion », organisée par la Fédération Réunionnaise des Artisans Boulangers-Pâtissiers, en partenariat avec le MEDEF Réunion.


Par La Région Réunion - Publié le Lundi 13 Décembre 2021 à 13:22

10 pâtissiers, venus des 4 coins de l’île, ont concouru pour décrocher le titre. C’est la galette de Jean-Loïc GARRIOS, de la Boulangerie-Pâtisserie Dream Cake à Saint-Denis, qui a remporté les faveurs du jury.

Ce concours a pour but de mettre en valeur les entreprises de boulangeries pâtisseries artisanales de La Réunion. Les candidats apportent, de leur fournil, leurs propres galettes feuilletées, au beurre et sans fève soigneusement préparées pour être « juryfiées » et dégustées. Le fourrage sera exclusivement à la crème d’amande ou à la crème de frangipane vanille (de Bourbon) et sans alcool.

Pour la petite anecdote, les galettes ont été réalisées sous 3 formes. Carré. Rond. Triangle. Laurent ENCATASSAMY, vainqueur de la meilleure baguette de tradition française nous l’explique : « Ces sigles ne vous sont pas inconnus. Nous avons voulu montrer notre réactivité et notre capacité d’adaptation par rapport aux industriels, mais aussi faire une jolie référence à la série coréenne que tout le monde connaît. »

Norbert TACOUN, de la Confédération de Boulangerie-Pâtisserie Française a souhaité à travers ce concours montrer la qualité des produits de la profession. « Nos produits sont sains et de qualité. Nous avons un savoir-faire que les industriels n’ont pas. »

Le Maire de Saint-Paul Emmanuel SÉRAPHIN a tenu à saluer la profession d’artisans pâtissiers boulangers. « Il faut du courage pour se lever chaque jour gran matin. Il faut beaucoup d’amour et de passion. Et cela se retrouve dans leurs produits. Vous êtes de véritables artistes. C’est un métier noble. A La Réunion, Nou lé kapab de former et de rivaliser avec les meilleurs. »

Pour la Députée Karine LEBON, ce concours traite « d’un beau sujet, celui du savoir-faire réunionnais. Le talent réunionnais commence à être reconnu, que ce soit ici au local et même au national. »