7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
La Région Réunion

Comité Paritaire Interprofessionnel de la Canne et du Sucre de La Réunion


Le Comité Paritaire Interprofessionnel de la Canne et du Sucre de La Réunion a tenu une conférence de presse ce mardi 14 décembre au matin devant le Pôle Canne à l’Usine de Bois Rouge à Saint-André. Le Conseiller Régional Jean-Bernard MARATCHIA était sur place pour rappeler l’engagement de la Région Réunion concernant la future Convention Canne.


Par La Région Réunion - Publié le Mercredi 15 Décembre 2021 à 15:00

« Dès la publication du rapport des inspections générales missionnées par l’Etat sur l’avenir de la filière canne, le Conseil Régional avait adopté le 30 juillet 2021 une motion rappelant à l’Etat la nécessité de reconduction de l’aide compensatoire pour la filière.
Par délibération du 22 novembre 2021, le Conseil Régional a voté à l’unanimité une nouvelle motion invitant l’Etat à prendre des engagements sur le long terme pour la filière canne, dans la perspective des négociations sur la future Convention Canne.
Le Conseil régional demande dans cette motion que les engagements de l’Etat prennent en compte l’évolution des coûts, la dégradation des prix constatés dans la filière depuis 2017 et les projections des différents paramètres à horizon 2027.
Nous nous félicitons que cette demande prenne bien en compte la situation des planteurs.
Le Conseil régional considère que les enjeux de la filière canne sont inséparables du modèle de développement économique, social et environnemental de La Réunion.
C’est pourquoi nous souhaitons l’organisation d’ « Etats Généraux de la Canne » pour définir une feuille de route pour l’avenir de la filière.
En attendant, tout doit être fait pour sauver la filière canne, et donner aux acteurs un minimum de visibilité à travers la prochaine convention.
C’est pourquoi la Région soutient la demande exprimée par les acteurs de la filière, d’une aide compensatoire de l’Etat de 35 millions pour La Réunion, dont 20 millions pour les planteurs. »