7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
La Région Réunion

Assemblée Plénière de l’Observatoire des Prix, des Marges et des Revenus


Au sein des locaux de la CCI, dans le centre-ville de Saint-Denis, la Présidente de la Région Réunion, Huguette BELLO, a participé à l’Assemblée Plénière de l’OPMR (l’Observatoire des Prix, des Marges et des Revenus). Etaient présents les représentants du monde économique, les membres et citoyens de l’Observatoire, du Président de l’OPMR, Sébastien FERNANDES, la Secrétaire Générale des Affaires Générales, Nathalie INFANTE, et des Députés, Frédéric MAILLOT et Jean-Hugues RATENON.


Par La Région Réunion - Publié le Mardi 18 Octobre 2022 à 17:39

Lors de cette assemblée plénière, le Consultant Christophe GIRARDIER a dressé un état des lieux du marché de la distribution généraliste de détail à La Réunion, 2 ans après le rachat du groupe Vindemia par GBH. Pour rappel, cette opération a concerné un parc de magasins, 7 hypermarchés, 15 supermarchés et d’autres structures. GBH a revendu quelques uns de ses hypermarchés à Make Distribution (Run Market).

« En fin 2022, il faut savoir que le marché global de la distribution généraliste à dominante alimentaire peut être évalué à environ 2,6 milliards d’euros. Run Market souffre donc de la concurrence accrue des autres enseignes. On peut noter une baisse drastique de l’activité des 4 hypermarchés cédés, exploités par le nouvel entrant Make Distribution, suite au phénomène de concentration. 
On remarque que Carrefour est à 37% de part de marché en 2022, Leclerc est quant à lui à 29%. Run Market ne représente de son côté que 5% de part de marché. Cette situation de duopole pourrait donc à moyen/court terme fragiliser le secteur », note le consultant.

Pour la Présidente de Région,« nous faisons face à un scénario d’une catastrophe annoncée. Cette situation est tres préoccupante. Deux ans après son rachat, une nouvelle enseigne se trouve en grande difficulté et cherche un repreneur. Cette situation préoccupe tous les Réunionnais. La Grande Distribution a un impact direct sur le pouvoir d’achat des Réunionnais. Elle représente également un nombre d’emplois directs et induits considérables. Notre économie est fragile. Si nous ne considérons pas cette situation, nous allons vers une perte de contrôle de notre économie, surtout si celle-ci se fait verticalement et horizontalement. Nous ne sommes pas loin de la caricature de comptoir. Si nous ne voulons pas que notre économie soit mise sous cloche, nous devons agir sans tarder. Nous devons prendre des dispositions qui s’imposent afin de restaurer un minimum d’équilibre. »