7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

Yannick Noah.
En résidence d'artiste à l'Etang-Salé


Yannick Noah est venu préparer sa prochaine tournée à La Réunion, en résidence au Théâtre des Sables de l'Etang-Salé. On l'a rencontré à quelques jours de son spectacle au Kaloo Bang.


- Publié le Jeudi 18 Septembre 2014 à 19:10

Chapeau brésilien vissé sur la tête, pieds nus, Yannick Noah enchaîne plusieurs morceaux sur la scène du théâtre. Il nous tourne le dos et s'en excuse, c'est le travail qui veut ça. Pas de véritables coupures dans ses interprétations, les réglages se font plutôt à la fin de chaque morceau. Il échange avec ses musiciens: «Il y a un moment, ça flotte» dit-il en jetant un regard interrogatif vers le guitariste. 30 minutes chrono, et c'est terminé, Yannick Noah nous reçoit dehors «à la bonne franquette», la cigarette à la main.  Ces répétitions à l'Etang-Salé, il les avait prévues depuis longtemps. Une histoire d'amitié aussi, car ici il y a notamment Nicolas Paillet qui l'accueille à bras ouverts, pour la musique bien sûr, «mais aussi pour prendre du bon temps, se balader... Des fois, j'aimerais être seul là-haut dans les montagnes...».

Pour Kaloo Bang, il pense que ce sera  une heure de spectacle, «peut-être plus... On verra, on s'adaptera». On peut lui faire confiance, le public de La Réunion, il connaît.  La crise de la cinquantaine? «J'ai l'impression d'avoir fait ma crise avant, pendant, après... je ne sais plus. Je continue ma route». Il ne se pose plus de question et savoure chaque instant qui passe.  Ne plus être à la première place du classement des personnalités préférées des Français ne l'empêche pas d'aller de l'avant. «Effectivement lorsque j'ai été premier, cela m'a ouvert des portes, d'avoir la parole, mais vous savez, le temps passe. Il ne faut pas se prendre la tête.. J'ai fait mon truc, de manière sincère».  Quant à savoir quelle serait la personnalité actuelle qu'il aimerait rencontrer, il répond tout de go: «Je risque d'en oublier... Il y a des professeurs, des docteurs qui font plein de choses très bien. Il y aussi et surtout ces rencontres que l'on fait au quotidien, ces anonymes dans les quartiers sont capables de faire des choses admirables...». Alors est-ce une surprise que ce Noah-là ait été le chouchou des Français en de multiples fois?

Roland Chane