7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

Voeux à la presse
Thierry Robert: “Je crains pour ma sécurité!”


Comme chaque année, Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu, a présenté ses voeux à la presse en présence des élus de la commune.


- Publié le Mardi 3 Février 2015 à 09:00

Thierry Robert a présenté ses voeux à la presse dans la salle d’honneur du conseil municipal
Thierry Robert a présenté ses voeux à la presse dans la salle d’honneur du conseil municipal
Entre bilan de l’année écoulée et perspectives 2015, l’année des régionales, Thierry Robert n’est pas allé par quatre chemins: “On veut me faire taire, on veut m’atteindre, je fais très attention à ma sécurité personnelle” affirme-t-il.

Le députe-maire a d’abord rappelé que 2014 fut l’année de sa réélection et de la parution de son livre. Il est bien entendu revenu sur les attentats de Paris et le meurtre des époux Aho-Nienne de ce début d’année, “des événements tragiques”, en insistant sur “la liberté de la presse, l’assurance pour chacun d’entre vous d’une liberté éditoriale que les élus engagés peuvent critiquer, apprécier, mais jamais contraindre et encore moins acheter!...
Nous ne devons pas céder à la morosité. Notre société est une société solidaire, dynamique, positive, les Réunionnais sont des battants. Et surtout, La Réunion est un modèle unique de vivre-ensemble
”. 

Thierry Robert a évoqué les grands projets à venir pour Saint-Leu: piscine municipale, médiathèque, développement de la ZAC Portail, l’éco-village, projets d’éco-lodge, de camping, le téléphérique vers Cilaos…

Ces prochaines années seront celles du développement économique, du développement culturel, du développement touristique, mais aussi du développement durable. Beaucoup reste à faire, mais j'ai l'intime conviction qu'avec toute l’énergie, le travail de proximité que nous menons au quotidien, nous ferons de Saint-Leu une ville accomplie”.
 

Le député-maire de Saint-Leu avec les élus de sa commune
Le député-maire de Saint-Leu avec les élus de sa commune
2015 étant l’année des élections départementales et régionales, Thierry Robert a évidemment parlé politique: “Il faut que la politique à La Réunion retrouve une certaine moralité.
On ne peut pas acheter l’adhésion des gens, on ne peut pas acheter la conviction des citoyens, on ne peut pas tout acheter, avec de l’argent public qui plus est! Pour ne pas tomber dans tous ces travers, qui jette le discrédit sur l’action publique, je proposerai aux Réunionnais d’en finir avec les rentiers de la politique.
Il faut oeuvrer dans l’union et non dans la division, une union de projet, une union pour les intérêts des Réunionnais. Pas une union factice, fomentée en catimini derrière la cuisine pour se partager des postes ou remporter des élections
”.

Même s’il ne le déclare pas encore de manière officielle, Thierry Robert sera candidat aux régionales: “La politique n’est pas un métier, on doit prendre soin de notre joyau Réunion, je ferai des propositions pour faire advancer les choses”.

La député-maire de Saint-Leu ne craint pas d’être inéligible malgré les affaires encore en cours: “J’ai la chance d’être en France, si j’étais dans certains pays où la force règne, je serais déjà mort” dit-il. “Je fais attention, je suis sécurisé, le danger existe. Je suis celui qui veut casser le système, il faut donc m’éliminer”…

Si la politique à La Réunion tourne aux règlements de compte à OK Corral, on est mal barré… Attendons voir la suite.

A.P.