7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

Voeux à la presse CCIR
Ibrahim Patel: “Le confort, c’est fini!”


Ibrahim Patel, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion, n’a pas dérogé à la règle: en présence de élus et des administratifs, il a présenté ses voeux à la presse, l’occasion d’un bilan et de perspectives pas très réjouissantes du fait de la baisse des subventions de l’Etat. La rigueur est à l’ordre du jour…


- Publié le Lundi 2 Février 2015 à 14:12

Chaque pôle opérationnel a d’abord présenté les actions menées en 2014 et leurs opérations prévues pour 2015: Sophie Jeannette pour le Pôle Entreprise, Béatrice Althierry pour le Pôle Politique Economique, Pierre Chatelet pour le Pôle Innovation et Economie Numérique, Raziah Locate pour le Pôle International Europe Océan Indien, Azize Amode pour le Pôle Observatoire Economique, Isabelle Verrougstraete pour le Pôle Formation, Michel Venner pour le Pôle Ports de plaisance, et Salim Motara pour la Centrale d’achat.
D’une manière générale, en 2014, la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion a montré son dynamisme et sa présence accrue sur le terrain afin d’accompagner les entreprises dans un contexte difficile.

 

Le président Ibrahim Patel avec une partie des élus présents…
Le président Ibrahim Patel avec une partie des élus présents…
Quelques chifrres clés: 34 139 contacts enregistrés, 14 193 porteurs de projets reçus, 10 491 formalités réalisées, 8 333 conseils individuels, 15 000 participants aux différentes operations, 173 entreprises accompagnées à l’international, 10 000 personnes formées, 1 700 apprentis dans les CFA,…
Concernant la Centrale d’achat, portée par la SCIC Kooperativ, présidée par Nathalie Carron, les travaux de construction démarreront en mars pour un démarrage d’activité avant fin 2015. “Je confirme qu’il y a eu un fort lobbying contre ce projet Kooperativ, cela n’a pas été facile, nous avons tenu bon” dit le président Patel. 100 commerçants ont déjà adhéré, la Région va investir 300 000 euros, et le Département devrait se prononcer prochainement sur son engagement.

La traditionnelle presentation des voeux à la presse…
La traditionnelle presentation des voeux à la presse…

2015 s’annonce plus compliquée avec la réforme du financement des Chambres de Commerce voulue par l’Etat. Résultat: 713 millions d’euros en moins au niveau national, dont plus de 3,5 millions en moins pour La Réunion. Ibrahim Patel ne cache pas ses inquiétudes: “Il y aura 6 000 emplois en moins dans les CCI en métropole, le manque à gagner va provoquer des dégâts. A La Réunion, je me suis engagé à ne pas faire de plan social jusqu’à la fin de notre mandat, je tiendrai cet engagement même si les élections ont été reportées d’un an (fin 2016), mais il va nous falloir faire des économies à tous les niveaux et trouver de nouvelles recettes”. Dans ce sens, la CCIR réfléchit à la vente de terrains au Port, ce qui pourrait financer la construction de bureau dans la ZIC de Saint-Pierre et rapporter des loyers conséquents.
Inbraim Patel s’est dit aussi inquiet sur la réforme du calcul de la taxe d’apprentissage qui réduirait les filières disponibles. En 2014, la Chambre avait collecté près de 5 millions d’euros, la réforme lui ferait perdre environ 2,2 millions d’euros!

D’autres sujets ont été abordés lors de ces voeux:

- gel des implantations de grandes surfaces: “Nous entendons défendre les petites entreprises, les maires votent en CDAC, ce sont les premiers responsables. Nous nous opposerons au projet de construction ou d’extension des grandes surfaces

- emplois d’avenir: “On les aura enfin pour les entreprises de moins de 10 salariés

- KBis: “Les CCI veulent récupérer la fourniture des KBis aux entreprises, les délais actuels sont trop longs. Parfois les entreprises ont le temps de fermer avant d’avoir leur KBis!

- travail dominical: “La loi Macron prévoit l’ouverture 12 dimanches par an, cela n’a aucun intérêt à La Réunion, ce sont les grandes surfaces qui vont en profiter. La Rue Maréchal Leclerc n’est pas les Champs Elysées”.

- accessibilité: “On taquine les commerçants, voyons d’abord si les administrations sont conformes”
En 2015, il faudra “faire plus avec moins d’argent
”, ce qui fait dire à Ibrahim Patel que “le confort, c’est fini! Il y aura mutualisation des moyens et économie générale. Ceux qui ne sont pas dans cet état d’esprit peuvent partir”.

On l’a compris, et c’est général au niveau de toutes les collectivités et organismes: 2015 sera une année très difficile, la crise est hélas une réalité incontournable.

A.P.
Photos Cédric Hautefaye