7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

Un bébé vivant placé à la morgue


Un miracle? Une erreur médicale ? Les parents de la petite Luz ont vécu un enfer d'ascenseur émotionnel pour la naissance de leur bébé. Les faits se sont passés début avril en Argentine dans la province du Chaco. Analia Bouter, 29 ans a accouché prématurément par césarienne d'une petite fille déclarée morte-née. La suite est juste hallucinante.


Par Chloé Grondin - Publié le Lundi 30 Mai 2022 à 20:15

Photo d'illustration
Photo d'illustration
La petite Luz pesait 840 grammes à la naissance et n'aurait survécu que quelques minutes, du moins c'est ce que pensait le corps médical. Le bébé a été placé à la morgue où sa mère a voulu lui faire un dernier adieu quelques heures après la césarienne. Le magazine argentin Clarin raconte la suite, alors qu'Analia caressait le bras de sa petite fille placée dans un cercueil à zéro degré : "Elle était couverte d'une fine couche qui ressemblait à de la rosée.Soudain, j'ai entendu un gémissement."

La petite fille, grande prématurée a donc survécu 12 heures à une température de zéro degré. Aussitôt remontée en service de néonatologie, le bébé serait dans un état stable. Son père Fabian a également témoigné dans les pages du magazine, confessant et s'indignant :  "C'est plus qu'un miracle. Dans ma famille, nous sommes croyants, et notre foi en Dieu est désormais encore plus grande. On nous a dit que le bébé était en hypothermie et que cela avait pu avoir un effet sur son rythme cardiaque. Mais il est clair que les règles à suivre n'ont pas été respectées ". Une enquête a été ouverte à l'hôpital Perrando de Resistencia.