7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Portraits Créoles

Ophélie : la make up artist qui pratique la photothérapie


Des passions, du talent et de l'audace : elle n'en manque pas la belle Ophélie... A 25 ans, cette jeune femme née au Chaudron a bien avancé dans la vie et su faire fructifier ses nombreux dons. Rencontre avec l'artiste.


Par Chloé Grondin - Publié le Mardi 21 Juillet 2020 à 15:24 | Lu 1529 fois

Avant de parler d'elle, Ophélie évoque sa maman qu'elle admire et remercie de belle façon : " Ma mère m’a élevée seule. Elle m’a transmis son perfectionnisme et son ambition : c’est une femme courageuse et pleine de volonté. Elle a forgé mon caractère pour construire la femme que je suis aujourd’hui. 
Elle me suit dans tout ce que j’entreprends et me pousse toujours au-delà de mes limites 
".

Son parcours jusqu'à présent , elle l'a tracé elle-même et peut en être fière. Issue "d’un milieu modeste", comme elle le dit avec pudeur, elle a dû être indépendante assez vite et se battre pour imposer ses idéaux. Aujourd'hui, elle  vit ses rêves comme elle l’entend !


Très timide et introvertie et n’ayant pas confiance en elle, c'est elle qui le dit, Ophélie sait imposer son fort caractère et ses projets quand il le faut cependant... 

Esthéticienne de formation, diplômée dans le commerce également, Ophélie est make up artist indépendante aujourd'hui. Là encore beaucoup de travail et de détermination pour percer. Elle raconte: " Oprah Makeup Reunion a débuté par une simple page Facebook en août 2012. Je postais des photos de mes réalisations faites sur moi-même. Au fur-et-mesure je me suis mise à démarcher des modèles pour pouvoir alimenter ma page".

Son talent et sa créativité lui ont vite permis de percer dans le milieu des photographes et autres shows. Sa page Instagram est venu lui donner encore plus de visibilité récemment.

" Je prône l’imperfection dans mes photos "
Le dessin et surtout la danse sont ses autres passions. Poser au Studio974 est un défi qu'elle a voulu relever et elle s'en explique : " Étant garçon manqué quand j’étais plus jeune , je n’étais pas très a l’aise avec mes courbes. Elles n’ont pas toujours été ma force et je les ai cachées pendant longtemps.

Je me suis lancée comme défi , il y a 6 ans, de poser devant l’objectif d’un photographe avec qui je collaborais en tant que maquilleuse pour gagner en confiance en moi et vaincre ma timidité. Aujourd’hui j’enchaine les collaborations.


Ces expériences photographiques m’ont aidée à m’accepter et à avancer sans me cacher du regard des autres. Loin de moi l’envie de véhiculer l’image de la femme parfaite , je prône l’imperfection dans mes photos. Ce corps de femme plein de vécu ".