7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
7 Magazine Réun
Miss Univers

Miss Univers 2023 interdite de retour au Nicaragua et privée de sa nationalité?


Le 18 novembre dernier, la sublime Sheynnis Palacios, une Nicaraguayenne de 23 ans, a remporté le titre de Miss Univers 2023. Cependant, cette victoire suscite la controverse dans son propre pays. Avant sa participation au concours, elle avait été ridiculisée à la télévision, un présentateur de Canal 13 déclarant sarcastiquement : "Sheynnis, profite de ton séjour, prends-toi en photo, car ça ne survivra que dans tes souvenirs."


Par Chloé Grondin - Publié le Lundi 4 Décembre 2023 à 18:00

Des doutes sur la sécurité et le bien-être de la lauréate dans son pays d'origine

Malgré les doutes locaux, Sheynnis Palacios a triomphé face à la Thaïlandaise Anntonia Porsild, déclenchant une vague d'enthousiasme au Nicaragua . Les habitants ont célébré sa victoire comme s'il s'agissait d'un triomphe en Coupe du monde de football, avec des rassemblements dans les rues, des chants de l'hymne national et des drapeaux, bien que ces derniers soient interdits depuis les manifestations de 2018, comme le précise Le Monde.

Cependant, le gouvernement nicaraguayen a mal réagi aux célébrations. Les manifestations étant interdites depuis cinq ans, les autorités ont pris des mesures contre les personnes associées au mouvement. Des photos de Sheynnis Palacios brandissant un drapeau lors du mouvement de rébellion à l'époque ont circulé, ce qui a incité Rosario Murrillo, vice-présidente du Nicaragua et femme du président Daniel Ortega, à qualifier cela de "communication terroriste et grossière". En réaction, Karen Celebertti, la responsable nicaraguayenne du concours, a été refoulée à l'aéroport, son domicile a été perquisitionné, et l'organisation Miss Univers a appelé le Nicaragua à "garantir" la sécurité des personnes liées au concours local.

Actuellement, Sheynnis Palacios réside à New York pendant son règne d'un an en tant que Miss Univers.  Devenue, malgré elle un symbole de la rébellion face au gouvernement d'Ortega, son avenir est incertain, car le gouvernement lui a interdit de retourner au pays, et il est même question de la perte de sa nationalité. Ces événements laissent planer des doutes sur la sécurité et le bien-être de la lauréate dans son pays d'origine. Les sources de cet article proviennent du site "closermag.fr" avec la date de publication du 4 décembre 2023 à 13h46.

 





Les + plus lus de la semaine