People Réunion

Michel Cymes s'en veut d'avoir été trop rassurant sur le Coronavirus

Le médecin le plus médiatique de France s'en veut. Alors qu'au début de la crise, Michel Cymes avait voulu faire passer un message rassurant sur la dangerosité du virus face à la psychose, il tient aujourd'hui à préciser son discours.


Michel Cymes s'en veut d'avoir été trop rassurant sur le Coronavirus
Sur le plateau de "Quotidien", Michel Cymes avait insisté sur l'effet psychose à éviter et les bons gestes à adopter. Critiqué violemment sur les réseaux sociaux pour avoir minimisé la dangerosité du Coronavirus, il a pris la parole lundi dans "C à Vous".
Cette fois le docteur présentateur a précisé: "Il faut lutter contre la psychose, qui est déjà installée, mais il faut éviter de l'aggraver, en disant, ce qui est vrai, que 80% des cas sont bénins, que 98% des personnes touchées par le corona vont guérir, qu'on fait une grippe - parce que ce n'est pas une grippette mais c'est une forme de grippe qu'on va faire pendant 8-10 jours. Donc on essaie de rassurer en disant arrêtez de paniquer avec cette histoire de coronavirus. Et puis de l'autre côté, le fait de dire 'ne paniquez pas' fait que les gens se disent 'même si je l'ai ce n'est pas si grave que ça' ou 'je ne suis pas concerné'". 


"Je fais mon mea culpa aussi, j'ai probablement trop rassuré les Français"
En effet, en regardant les images de Parisiens dimanche se rassemblant en extérieur, Michel Cymes a déclaré:  "Ca veut dire que probablement le message n'est pas bien passé. Je fais mon mea culpa aussi, j'ai probablement trop rassuré les Français". Qu'il se rassure un peu, avec les mesures de confinement, les Français vont être amenés à respecter les mesures de précaution.

Mercredi 18 Mars 2020
Chloé Grondin
Lu 928 fois