Culture

Leen K, une «artiste tout-terrain»

Elle se qualifie d’artiste militante et bénévole, elle fait de la musique avant tout pour le plaisir. Leen K chante pour le public, et a créé une association pour aider les jeunes talents.


Leen K, une artiste atypique,  qui se soucie peu des conventions…
Leen K, une artiste atypique, qui se soucie peu des conventions…
Originaire de Saint-Denis, Leen K chante depuis son plus jeune âge. A 14 ans, avec la chorale de l’école, elle a accompagné Jean-Jacques Goldman quand il s’est produit dans l’île. Il y a une dizaine d’années, elle sort son premier album «Leen K» qui connaît un certain succès. Elle fait alors beaucoup de scènes et de podiums: «A l’époque, les artistes locaux étaient demandés et effectuaient beaucoup de prestations, ça a changé» regrette la jeune femme.

Elle fait passer des messages  dans ses chansons…
Elle fait passer des messages dans ses chansons…
Depuis, Leen K n’a pas sorti d’autre album, elle fait de la musique pour les gens, pour son public. «Je chante de tout, du dance-hall, du reggae, du séga, du maloya. On peut dire que je suis une «artiste tout-terrain». Et derrière chaque chanson, il y a un message, exemple pour défendre les femmes battues ou pour évoquer l’homosexualité».
Il y a trois ans, Leen K a découvert l’univers des serpents. «J’ai eu un flash, j’ai été fascinée» dit la jeune femme qui, avec son compagnon et manager Eric, possède aujourd’hui 18 serpents. Et il y en a 30 en couveuse! «En spectacle, ça attire les gens, ça permet de briser la glace» explique-t-elle.    
Leen K a créé il y a peu l’association Mastar (Mouvement associatif source de talent artistique réunionnais) dont l’objectif est de réunir différents talents. «Nous souhaitons aider les jeunes à émerger et à se faire connaître».

Récemment, elle a été contactée par Seb Body Art,  qui l’avait vue sur Télé Kréol, et son corps a été «maquillé»…
Récemment, elle a été contactée par Seb Body Art, qui l’avait vue sur Télé Kréol, et son corps a été «maquillé»…
Sur Télé Kréol et Kanal Austral, on peut voir régulièrement un clip de Leen K sur le séga et le maloya. Le 14 décembre, l’artiste sera en spectacle au Moufia et un stand photo avec deux serpents sera installé. Ce sera pour la bonne cause, l’argent récolté étant destiné à financer un voyage à Maurice pour des enfants défavorisés.
Le samedi 11 janvier, elle sera présente à l’anniversaire du Chapiteau à Montvert (Saint-Pierre). Sur le thème Survival Party, avec le soutien de Cybermix, SPB Run et Chatel, Leen K, accompagnée de danseuses, chantera et s’amusera avec 7 serpents…

Contact : 06 92 46 46 61
Facebook: leen-kcollectif





Vendredi 13 Décembre 2013
Lu 170 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Avril 2019 - 11:13 Retour sur l'exposition "Vies de Femmes"