7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

Ils laissent leurs sept enfants enfermés avec 35 chiens dans des conditions "répugnantes"


Christopher Bennett, 35 ans, et Gemma Brogan, 41 ans, ont été condamnés à 6 ans de prison chacun pour avoir laissé leurs 7 enfants, âgés entre 4 et 17 ans, vivre dans des conditions « répugnantes » dans une maison de 3 pièces avec 35 chiens.


Par JC Robert - Publié le Jeudi 17 Novembre 2022 à 08:24

Sept chefs d'accusation de négligence envers les enfants

Ce couple d'Eastbourne, dans l'Est du Sussex a plaidé coupable des sept chefs d'accusation de négligence envers des enfants. Ils ont aussi admis la cruauté qu'ils faisaient subir aux animaux après avoir été poursuivis par la RSPCA.

Les policiers ont été appelés au domicile du couple en juin 2021 après avoir été informés d'un incident domestique. Ils ont été consternés de voir les conditions à l'intérieur du logement. lls ont découvert un enfant de sept ans tout sale, couvert d'excréments de chien, endormi sur un canapé à côté d'un chien mort.

Le tribunal a appris que l'enfant, vêtu d'une simple couche, a été négligé pendant plusieurs années. Au total 7 enfants, âgés entre 4 et 17 ans étaient enfermés dans cette maison. La police a aussi confié qu'ils « avaient de grandes inquiétudes pour le bien-être de tous les enfants. »

La maison était encombrée et jonchée de vêtements abandonnés, de détritus, d'aliments pourris et d'excréments d'animaux. Les officiers avaient du mal à respirer normalement, à cause de la puanteur qui émanait de la pièce. « Il semblait que la maison ait été sale pendant un certain nombre d'années » a expliqué un officier.

Bennet et Brogan, recevaient « 7 000 £ par mois de prestations qu'ils gaspillaient, alors qu'ils auraient dû les utiliser pour les enfants » a déclaré le juge Mooney.
 

Les enfants placés sous protection

« Il est impossible pour quiconque de comprendre l'énormité de vos échecs » a rajouté le juge en s'adressant au couple.
Les sept enfants ont été placés sous protection d'urgence et ont ensuite été relogés. Quant aux quatre petits, ils ont été placés en famille d'accueil qui les soutiennent et leur apprennent la sociabilité, la mobilité et les règles de vie basiques indispensables dans notre société.

Pour les infractions de cruauté envers les animaux, Brogan a été condamné à une peine de 18 semaines de prison avec sursis pendant deux ans, avec une interdiction de cinq ans de s'occuper de quel animal que ce soit. Il a également écopé de 30 jours d'activités de réhabilitation et 100 heures de travaux d'intérêt général.