Culture

Christine Tézier ou l’aventure humaine

Qu’est ce qui booste Christine Tézier et son fameux Festival d’Aventure? Cette femme a certainement quelque chose de plus que les autres…
Un mari cinéaste certes, le nid qui s’est vidé de ses trois enfants étudiants et 19 ans de passion pour La Réunion. Ce doux amalgame a donné naissance à un Festival 100% réunionnais et hors normes dont le succès ne fait que se confirmer au fil des ans et l’on comprend pourquoi...


Quelle est la genèse de ce Festival d’Aventure ?

Christine Tézier ou l’aventure humaine
Christine l’explique tout simplement. «J’étais souvent invitée avec mon mari à des festivals. Une rencontre m’a bouleversée: Alexandre et Sonia Poussin (14 000 kms à pieds, pour la traversée de l’Afrique), lors de la présentation de Trek Africa. Leur courage, leur détermination m’ont bluffée. J’ai eu envie de montrer cela et j’ai crée le Festival en 2005, tout petit avec 3 films. C’était un moyen de s’évader à moindre frais de La Réunion, j’y croyais».
Son idée était, et reste simple, faire venir des gens qui nous poussent à aller au bout de nos projets et donner l’exemple aux Réunionnais. Les aventuriers sont selon elle «des gens qui véhiculent de belles valeurs». Elle aime citer Maud Fontenoy et sa devise implacable: «Ne laissez pas les autres vous dire que c’est impossible». En toute humilité elle avoue que ce festival lui permet tout simplement de rencontrer ces personnages qui la fascinent et d’assouvir son besoin de partager.
Mais Christine confesse que le déclic est venu d’une aventure personnelle. «J’ai beaucoup vécu par procuration entre mon mari et mes enfants. J’ai décidé de me faire mon aventure et en 2003 je suis partie seule à vélo, 11 jours, à Madagascar vivre la grande aventure de ma vie. Cette parenthèse m’a donné le courage de monter le festival. Lors de mon voyage, étant seule, j’ai dû me forcer à aller vers les autres».


Mais comment fait-elle pour tout gérer?

«C’est simple, je fais tout. J’aime cela, le Festival est mon bébé». Cependant elle s’en remet à l’avis de ses amis pour le choix des films…Un avis consultatif certes, mais le délicat choix de la décision lui reviendra toujours au final. Quant à ses plus beaux souvenirs, elle répond sans hésiter : « L’arrivée d’Alexandre et Sonia à l’aéroport pour le premier Festival. C’était la concrétisation de mon rêve. Je savais que cela allait se faire. Sur scène un moment de partage unique fut lorsque Marc Vella, le pianiste voyageur, nous a fait partager sa musique à l’issue de la projection de son film. Et puis l’année dernière j’ai emmené les aventuriers à l’Ilet à Bourse, et le lendemain dans une salle de classe toute simple il ont fait pour les enfants du cirque un condensé de leurs aventures. Même Maud, enceinte, venue en hélico était là. Et puis bien sûr le meilleur reste les remerciements des gens».
Et avec un sourire malicieux elle ajoute : «C’est le meilleur Festival d’ Aventure où il faut être invité , ils se battent pour venir à La Réunion».

JB

Christine Tézier ou l’aventure humaine

Mercredi 20 Mai 2009
A P
Lu 1456 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Avril 2019 - 11:13 Retour sur l'exposition "Vies de Femmes"