7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

Voeux du président Ibrahim Patel
Un bilan flatteur avant les élections



A l’occasion de sa traditionnelle présentation des voeux à la presse, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion, en présence des élus et des cadres, a surtout mis en avant “le bilan plus que satisfaisant” de sa mandature. Même s’il ne l’a pas annoncé de manière officielle, Ibrahim Patel devrait être candidat à sa propre succession le 20 octobre prochain.


- Publié le Lundi 1 Février 2016 à 07:01

Le président Ibrahim Patel, fier du bilan de sa mandature…
Le président Ibrahim Patel, fier du bilan de sa mandature…
Proximité, tel était le mot d’ordre de la politique menée par Ibrahim Patel et son équipe, et “ça a fonctionné puisque tous nos chiffres en témoignent” dit le président en rajoutant: “Nos adversaires nous avaient donné quatre mois après notre victoire en 2011, nous avons déjà duré cinq ans. Face aux grands patrons, nous avons montré nos capacités. Les objectifs de la mandature sont atteints”.

On ne va pas citer tous les chiffres distillés par la CCIR, disons juste l’essentiel évoqué par le président: plus de monde dans les Maisons de l’Entreprise, un site internet en pleine expansion, des recettes en augmentation, une centrale d’achat (Koopérativ) qui a bien démarré, un Pôle Formation “redressé malgré le boycott du Medef” (plus de 12 millions de collecte pour l’apprentissage), un nombre d’apprentis en hausse avec “un taux de réussite exceptionnel”, des chefs d’entreprise qui viennent se former, un Pôle International qui fonctionne bien à Chennaï (Inde), … Pour info, la CCIR a été désigné OCTA (Organisme Collecteur de la Taxe d’Apprentissage) pour la CCI, la Chambre des Métiers et la Chambre d’Agriculture.


Sans le port et l’aéroport, tout va mieux!


Ibrahim Patel a aussi évoqué le sujet port et aéroport: “En 2010, quand nous avons pris la CCI, on vivait du port et de l’aéroport et on avait une trésorerie négative de 1,8 million d’euros. Aujourd’hui, sans ces deux outils désormais gérés par l’Etat, nous avons +10 millions d’euros de trésorerie. Et cela malgré les ponctions de plus en plus importantes de l’Etat sur les chambres de commerce et d’industrie partout en France (1,2 million d’euros en 2015 pour la CCIR). L’Etat a pris goût à ces ponctions, et certaines chambres de commerce sont en difficulté” assure-t-il.

Le président Patel a parlé du succès de la Nuit de l’Orientation et des Mercredis de l’Apprentissage, de la création d’un espace coworker, du taux de réussite de l’EGC de 80%, et des chiffres rassurants concernant les entreprises (+8,1% de création et -15,48% de radiation). Autre satisfaction à venir: la CCI va récupérer la gestion des RCS, ce qui permettra de proposer les KBis en 72 heures (contre plusieurs mois actuellement).


“Bravo François Hollande!”


Ibrahim Patel a dit qu’il parlerait des élections du 20 octobre dans quelques mois, ce qui ne l’a pas enpêché d’envoyer quelques scuds: “Je n'accepte pas les leçons de Yann de Prince, ex-patron de SFR, qui a viré 40 entreprises comme des malpropres avant de se faire lui-même virer. Je n’ai pas accepté non plus le fait que certains de nos locataires ne payaient pas leur loyer ou payaient un loyer ridicule à la CCIR, et même sous-louaient nos locaux à des tarifs exorbitants! On a fait le ménage, mais on continue d'en découvrir. Certains ont volé la richesse de la CCI..."

Ibrahim Patel s’est amusé de ce qu’a dit le président François Hollande lors de ses vœux du 31 décembre: «Pas un seul apprenti sans employeur, pas un seul employeur sans apprenti». Ce qui satisfait pleinement le président de la chambre consulaire: «Je dis bravo! Il faut mettre en pratique, mais comment faire et qui paye? A La Réunion, nous avons environ 30 000 apprentis, ça ferait 30 000 chômeurs en moins, ce serait énorme dans notre île qui compte 134 000 chômeurs…. » Voeux pieux? On verra bien.

En attendant, la CCIR va fêter ses 185 ans d’existence du 19 au 21 mai, et la fête promet d’être belle avant la campagne des élections qui s’annonce… volcanique!
 
A.P.

Il ne l’a pas encore confirmé, mais il n’y a aucun doute, Ibrahim Patel sera candidat à sa succession le 20 octobre
Il ne l’a pas encore confirmé, mais il n’y a aucun doute, Ibrahim Patel sera candidat à sa succession le 20 octobre