7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

Vers une hausse du prix des pâtes?


Rien ne va plus pour les amateurs de pâtes. Les cours du blé dur, ingrédient de base de ces féculents, sont en train de s'envoler car les récoltes ont été très mauvaises. Entre augmentation des prix et pénurie, à quelle sauce les consommateurs vont-ils être mangés?


Par 7mag.re - Publié le Mardi 31 Août 2021 à 14:59 | Lu 591 fois

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Pas chères, stockables, rapides et faciles à cuisiner, les pâtes sont un incontournable des placards de cuisine. Un Français mange ainsi en moyenne 9 kilos de pâtes par an. Mais attention, elles pourraient vite devenir un luxe. 

Vers une pénurie mondiale de pâtes ?
Dans Good Morning Business, sur BFM TV, François Rouilly le directeur de Panzani a fait part de ses craintes concernant une potentielle hausse des prix. Que s'est-il passé? La météo serait tout simplement responsable de récoltes désastreuses de blé au Canada mais également en Europe. Certains vont jusqu'à avancer une pénurie mondiale de pâtes ! Le boss de Panzani  ainsi affirmé: "On estime qu'il va manquer à peu près 2 millions de tonnes. Nous avons un risque de pénurie de pâtes au niveau mondial ".
Il poursuit : " Il a plu de mi-juin à la moisson, et cela a clairement affecté la récolte. En France, en termes de quantité, nous sommes plutôt dans une moyenne basse, on a une qualité de blé dur assez hétérogène, une partie de ce blé sera assez difficile d’utiliser pour la fabrication de nos pâtes ".

" Depuis le mois de juillet, le prix du blé dur en France a augmenté de plus de 30% " a tenu a précisé François Rouilly. Il semble donc évident que le prix des pâtes va augmenter. Le directeur de Panzani l'a déjà annonce : " Il va être urgent pour nous d’être capable de répercuter cette hausse des prix du blé dur auprès des prix de vente du consommateur et nous sommes en pourparlers avec la grande distribution pour voir comment gérer cette crise".
Cependant il se pourrait que les consommateurs puissent ne pas être totalement pénalisés et que la hausse des prix puisse être amortie, notamment grâce à la grande distribution. Cette dernière aurait en effet tout intérêt à voir ce produit star continuer à attirer les clients dans ses rayons.