7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Portraits Créoles

Vanessa Swyngedauw, surmonter le deuil en se surpassant


Si ses origines sont belges, c'est à La Réunion qu'elle se sent bien. Vanessa, la Flamande a suivi son coeur et son rêve d'enfant pour venir poser ses valises sur l'île de sa grand-mère. Elle a choisi de nous livrer son histoire, celle d'un deuil très lourd qu'elle a fini par accepter.

Photos: YKS YAKUSA - Studio974
Salle : MYGYM Le Port


Par Chloé Grondin - Publié le Vendredi 4 Novembre 2022 à 06:23

Née dans le nord de la France, Vanessa Swyngedauw a été élevée par un grand-père flamand et une grand-mère réunionnaise. Toute sa jeunesse, la petite fille la passera en Belgique, dans la partie flamande du plat pays. Mais il y a 7 ans, elle a décidé de tout quitter pour venir s'installer à La Réunion et ainsi concrétiser son rêve d'enfant.

Son parcours ? En riant elle énumère : " J’ai un parcours professionnel un peu atypique. Après des études dans le commerce, j’ai exercé en tant que commerciale, banquière, gérante d’un restaurant. J'ai monté ma société spécialisée dans l’impression et depuis 4 ans j’ai enfin trouvé un travail que j’exerce avec passion, assistante vétérinaire ".

Un décès qui l'anéantie
De nature positive, elle confesse " vivre avec passion ". Il y a quatre ans, une terrible épreuve l'a totalement changée. Vanessa pudiquement tient à raconter : " Il y a 4 ans j’ai perdu la personne qui comptait le plus pour moi. Son décès m’a mise à terre, cette personne avait fait de moi une vraie battante. Je n’arrivais pas à surmonter cette perte, j’étais envahie par la colère et la rage sans pouvoir l’exprimer. J’ai perdu confiance en moi, je ne me sentais plus capable de rien sans son soutien, ses encouragements".


La rédemption par le sport
Elle poursuit : " C’est alors que j’ai commencé la musculation, je donnais tout pendant mes entraînements pour évacuer cette rage. Petit à petit, je me suis sentie apaisée et j’arrivais enfin à accepter. Le sport est et a été une thérapie pour moi, c’est plus qu’une passion ça fait partie intégrante de ma vie. 

Quatre ans après, j’arrive enfin à me fixer un nouvel objectif, celui de participer à une compétition de bikini fitness, cela demande beaucoup de persévérance, de motivation, un mental d’acier pour la préparation. Le plus compliqué pour moi sera la scène, je sors totalement de ma zone de confort
 ".

Ses premiers résultats arrivent, qu'elle se rassure. Vanessa s'est classée 3eme en catégorie women’s bikini open class B à la compétition NPC début octobre. Comme elle le dit si bien : " Rien n’est insurmontable même si le chemin est long ". 


JD PROD 974
JD PROD 974

Salle de sport : MYGYM Le Port
Salle de sport : MYGYM Le Port