Beautés Créoles

Valérie Soupaya Valliama : elle croit au karma

La belle Valérie a 21 ans et est étudiante sur le campus du Moufia en Sciences Humaines et Sociales. Elle croit au destin et au karma, que chaque personne a un destin bien tracé, et que nous sommes libres de prendre le chemin qui nous convient le mieux. Une très belle leçon de zénitude en images également.

Photos: Ludopix Prod


Originaire de l'Est, de Sainte-Suzanne plus exactement, Valérie se forme actuellement à la psychologie. Une véritable vocation, comme elle l'explique : " Je trouve ces études vraiment passionnantes, car elles m’ont permis de mieux comprendre le monde qui m’entoure, de comprendre comment la société fonctionne, de comprendre les comportements humains, de comprendre aussi comment la société nous manipule. Et croyez moi, ce n’est pas de belles choses à savoir! ". 

Philosophe elle assène : " J'ai toujours su que la vie était un cycle, de crises et de périodes d’accalmies, de guerres et ensuite de paix… La pensée, si on sait bien la contrôler, peut tout surmonter d’après moi". 

Selon son entourage, la belle Valérie a un caractère assez trempé, et parfois un peu capricieux sur les bords. Gentille et toujours à l’écoute des gens, elle adore le côté relationnel.
Elle poursuit : "une bonne communication est la base de meilleures relations entre les individus. Je suis très spontanée et directe. Je suis aussi perfectionniste, cela peut être une qualité comme un défaut, mais lorsque je m’investis dans quelque chose, j’aime que ça soit parfait, que rien de dépasse, que rien ne soit inesthétique. Ma mère a toujours été fière de moi, d’après ce qu’elle me dit, elle m’a toujours trouvée très généreuse et avec la main sur le coeur. Cependant elle aimerait que je sois un peu moins têtue dans la vie de tous les jours, d’être plus vigilante et de réfléchir avant d’agir, mais c’est difficile de prendre en compte ses conseils puisque comme elle l’a dit je suis têtue". 

La cause animale comme préoccupation
La ravissante brune aime les animaux, elle en a beaucoup, des chiens, un cobaye…" j’ai toujours trouvé ces petits êtres très touchants, et pour moi il y a une cause que j’aimerais défendre, si l’avenir me le permet un jour, ça serait celle de la maltraitance animale à la Reunion. Combien de chiens sont retrouvés écrasés chaque matin quand je prends la route pour me rendre à la faculté ? Ca me fait mal au coeur de voir qu’à la Réunion, après toute cette évolution que notre île a connue, surtout au niveau des stérilisations, des centres tels que la SPA, que nous soyons encore à ce stade. Je pense qu’il devrait y avoir une loi qui permettrait de réguler des cas d’adoptions, afin de limiter les abandons des animaux. Je pense que dans certaines villes, le phénomène est plus marqué que d’autres et c’est dommage. Des mesures sévères sont prises dans les quartiers où il y a une forte activité touristique alors qu’ailleurs non. Les animaux ne peuvent pas s’exprimer comme les hommes. Ils n’ont pas cette capacité d’exprimer clairement leur douleur, leur mal être, on peut simplement voir leur souffrance dans leur regard".

 

 Au delà de tout cela, Valérie est une grande passionnée de sport, de sensations fortes et de loisirs: "plus jeune j’ai pratiqué le handball, la danse indienne, un peu de «pole dance »  vers mes 19 ans. Par la suite je me suis prise de passion pour la musculation et le fitness, une grande passion que j’ai la chance de partager avec mon amoureux, qui est là pour me conseiller et m’apprendre de nouveaux exercices pour changer mes entrainements et éviter la routine. Même si je suis très gourmande d’après lui, j’essaye de garder au mieux une diète adaptée pour avoir des résultats esthétiques. Je pense que le sport est une excellente échappatoire pour de nombreuses personnes, et si on est gourmande comme moi, cela ne nous fera pas de mal".
 
Côté beauté, Valérie envisage de se présenter au casting de Miss India Réunion. " La clé de la réussite est de rester soi-même et j’imagine que c’est applicable dans n’importe quel domaine. Il faut rester originale, soi-même et singulière. Je crois au destin et au karma, je me dis que chaque personne a un destin bien tracé, et que nous sommes libres de prendre le chemin qui nous convient le mieux".

Valérie Soupaya Valliama : elle croit au karma

Valérie Soupaya Valliama : elle croit au karma

Valérie Soupaya Valliama : elle croit au karma


Mercredi 27 Février 2019
Chloé Grondin
Lu 3883 fois



Dans la même rubrique :
< >