7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Portraits Créoles

Quand Nicolas devient Norma Bell...


A 21 ans, il émane de Nicolas et de Norma Bell une maturité mais également une douceur étonnante. L'univers du Drag s'est imposé au jeune homme il y a peu mais son personnage de Norma Bell est déjà bien rodé. Rencontre dans notre studio avec Norma dans tous ses états !

Photos: YKS Yakusa


Par Chloé Grondin - Publié le Vendredi 11 Septembre 2020 à 10:18 | Lu 1596 fois

Grande, élancée, perchée sur de magnifiques escarpins couleur pêche, un chemisier en soie, Norma est ponctuelle et tout sourire. Elle va se maquiller parfaitement pour ses trois tenues optant pour une perruque blonde femme fatale, une bleue dans l'univers de Maléfique ou encore en brune sensuelle.

Comment Nicolas, 1er Dauphin de Mister Reunion Island 2018 est-il passé au drag? Nicolas raconte, ce qui pour lui n'est finalement qu'une suite logique : " J'ai toujours été passionné par les différentes formes d'arts et même si au départ je faisais des études de graphisme, une opportunité professionnelle m'a fait découvrir l'univers du maquillage. C'est très vite devenu un hobby puis une passion.
De plus, à travers mon expérience de 1er Dauphin de Mister Reunion Island 2018, je me suis découvert un réel attrait pour la scène. Le Drag a été une suite logique à tout mon parcours. Ce fut un moyen pour moi d'allier toutes passions en une
".

 A l'occasion d'Halloween, Nicolas va endosser le personnage de Maléfique
Le passage à l'acte s'est fait tout naturellement pour Nicolas. En arrivant à Paris fin 2019, il a découvert cet univers du Drag, qui l'a immédiatement fasciné. C'est à l'occasion d'Halloween que le Nicolas va endosser le personnage de Maléfique. Une révélation et un premier pas vers le Drag. Il raconte la suite, la naissance de Norma Bell : " J'ai donc décidé de m'entraîner, de me préparer durant le mois de Novembre. Et le 8 décembre 2019 Norma Bell a fait sa première apparition ! ".

" Quand je me transforme en Norma je me sens presque invincible "
Lorsque Nicolas évoque Norma, la parole est fluide, la passion évidente. Il confesse: " Quand je me transforme en Norma je me sens presque invincible, c'est un sentiment assez particulier ! C'est vrai que le Drag me permet de réaliser des choses que je ne pourrais sûrement pas faire en restant Nicolas. Le Drag me procure également un sentiment d'accomplissement, c'est un métier qui demande beaucoup de savoir faire, d'investissement ! Grâce au Drag je suis devenu maquilleur, coiffeur, styliste, metteur en scène, chorégraphe. Je suis libre de faire ce qui me plaît ! "


"Norma Bell, n'est finalement rien de plus que l'artiste qui sommeille en moi". 
L'entourage du jeune homme a certes été surpris mais a su le comprendre et l'encourager. Nicolas va plus loin dans son analyse : "Après, c'était pour eux une suite logique, car le Drag est pour moi une vraie démarche artistique, un moyen d'expression et non une recherche identitaire. Ceux qui me connaissent réellement savent que Norma Bell, n'est finalement rien de plus que l'artiste qui sommeille en moi". 

Norma de son côté a vite été repérée. Dès sa première sortie en Drag, Nicolas été approché par les organisateurs du concours "Drag me up", un concours de Drag Queen sur Paris. D'autres scènes se sont ensuite ouvertes à Norma qui a de plus en plus d'opportunités, Nicolas cependant le dit: " Bien sûr je ne vis pas Drag aujourd'hui, mais je commence à avoir pas mal d'opportunités qui s'offrent à moi ! ".

Des projets Nicolas en a beaucoup pour Norma. Lui va continuer à se professionnaliser dans le maquillage, une passion dont il veut faire son métier. Ensuite, il le sait Norma Bell va évoluer. Des projets de scène, de télévision sont en train de se dessiner et la belle Norma devrait sans aucun doute ouvrir la voie à d'autres qui n'osent pas encore sauter le pas.