Actualité

Polémique autour du riz basmati non conforme

45 000 tonnes de riz sont consommés pan an à La Réunion, le riz parfumé en tête suivi du riz basmati et du riz naturel. Parfumé, long, bien en grain, le riz basmati est prisé par les consommateurs réunionnais. Selon le leader du riz à La Réunion, 36 % du riz basmati n’est pas conforme à l’appellation, indique la presse écrite.


Polémique autour du riz basmati non conforme
Soboriz a effectué des tests en s'étonnant du prix au kilo à un euro effectué par ses concurrents alors que le producteur local estime qu’il avoisine en moyenne 1,80 euro.

Sur 19 échantillons, 15 ne répondent pas aux critères réglementaires. Ils présentent ainsi des taux de pesticides, d’aflatoxine( produite par des champignons) supérieurs à la norme. 

Pour Marc Gautheron, directeur de Soboriz (pour les marques Le Forban et Capricorne) qui se félicite d’avoir investi pour produire un riz de qualité, il y a "tromperie" et "concurrence déloyale". 

Les contrôles de la Dieccte sont également mis en cause. Contactée par nos confrères, les services de l’Etat assurent que des prélèvements sont régulièrement réalisés en matière de sécurité sanitaire. Depuis peu, la Dieccte est également en mesure de contrôler l’appellation. Des mesures administratives et pénales seront prises à l’encontre des importateurs peu scrupuleux. 

Mercredi 6 Novembre 2019
NP
Lu 333 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Novembre 2019 - 10:43 L'incroyable chiot licorne devient une star