7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

Pôle Emploi
Jean-Luc Minatchy muté, Michel Swieton le remplace,le Crefom réagit



- Publié le Lundi 22 Juin 2015 à 13:46

Jean-Luc Minatchy part en Rhône-Alpes
Jean-Luc Minatchy part en Rhône-Alpes
Après 5 années passées à la tête de Pôle Emploi Réunion, Jean-Luc Minatchy a été nommé directeur régional adjoint en Rhône-Alpes, région qui fusionnera avec l'Auvergne début 2016, une promotion selon Jean Basseres, directeur général de Pôle Emploi. Prise de fonction prévue pour début septembre.
Pour le remplacer, c'est Michel Swieton, un cadre métropolitain, qui a été choisi, ce qui a suscité une réaction négative du Crefom Réunion (Conseil Représentatif des Français d'Outre-mer): "En dépit des engagements pris de favoriser l'accès des cadres locaux aux fonctions de responsabilité, nous déplorons
qu’aucune démarche n’ait été entreprise pour rechercher un candidat réunionnais susceptible de remplacer Mr Minatchy avant la nomination d’un directeur issu de l’Hexagone" écrit Richel Sacri, délégué régional du Crefom, dans une lettre adressée au directeur général de Pôle Emploi.

Patrick Karam, président du Crefom à Paris, est aussi intervenu pour sensibiliser le Premier Ministre sur ce dossier, mais la réponse de Jean Basseres est on ne peut plus claire: "Dans le cas présent, aucun des 6 réunionnais sur les 9 affectés à des postes supérieurs ne présentait le profil adéquat en comparaison de celui affiché par la personne désignée dont l’expérience dans l’Hexagone et dans l’outre-mer garantirait une succession à la hauteur des responsabilités inhérentes à la fonction".

Il s’est en outre engagé à préparer un cadre réunionnais déjà identifié à la succession du directeur récemment nommé localement, ce qui ne satisfait pas le Crefom: "Le Crefom Réunion ne peut se satisfaire de ces engagements qui concernent un futur hypothétique. Cette nomination montre en effet que La Réunion comptera désormais, et pour quelques années sans doute, un cadre d’origine réunionnaise de moins, et à ce rythme, il est peu probable qu’une représentativité significative de cadres locaux aux postes à responsabilité soit observée avant longtemps".