7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

Nouveau bac: des sujets en ligne sur Twitter et Instagram !


La réforme du Bac veut que dorénavant les épreuves de contrôle continu communes se déroulent à des dates décalées selon les lycées. Certains sont ainsi déjà passés devant les examinateurs et en font profiter leurs petits camarades qui passeront peut-être ensuite avec les mêmes sujets!


Par Chloé Grondin - Publié le Mercredi 29 Janvier 2020 à 10:06 | Lu 704 fois

Nouveau bac: des sujets en ligne sur Twitter et Instagram !
A l'ère d'Instagram et de Twitter, les élèves ont vite fait de comprendre leur intérêt avec la réforme du Bac tant décriée... Pour peu que vous ne passiez pas dans les premiers vous pourriez avoir un certain avantage, même si l'on ne peut parler de fuites de sujets à proprement parler.


Certains commencent déjà à s'insurger, parlant d'inégalité
Que se passe-t-il concrètement? Les épreuves communes de contrôle continu ne concernent que la réforme du bac 2021 qui se compose d'une série d'épreuves de contrôle continu couplée à  l'épreuve anticipée, écrite et orale, de français.

Ces E3C ( l'abréviation des épreuves de contrôle continu) ont déjà été passées par certains qui ont vite fait d'ouvrir un compte Instagram nommé " e3c_sujets ". Les potentiels sujets, sur lesquels certains sont déjà tombés, sont en ligne. Car et là est le problème, les fameuses épreuves peuvent de dérouler entre mi-janvier et mi-mars et même décalage pour la deuxième session qui aura lieu entre avril et juin  
Rien d'illégal à partager les sujets en fin  d'épreuve mais est-il juste que les sujets soient publiés? 

Ces fameux sujets ont été mis en ligne via une banque numérique du Ministère de l'Education Nationale. Chaque chef d'établissement pioche parmi les 1 707 intitulés, pour l'histoire géographie il y en a par exemple 576... La chance est donc mince de tomber sur un sujet sur lequel des élèves auraient planché mais pas nulle.
La réforme du bac n'a pas fini de faire couler de l'encre. Le principe : les notes du contrôle continu comptent pour 40% de la note finale du Bac, dont 10% seront consacrés aux bulletins de notes des classes de Première et de Terminale.