7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Portraits Créoles

Mira Rébêlo : " la seule rivale que j’avais, la jeune femme que j’étais hier"


La Saint-Joséphoise Mira Rébêlo semble aujourd'hui très à l'aise devant l'objectif... L'étudiante en Lettres Modernes cependant n'a pas toujours été en phase avec elle même, avec un corps qu'elle n'acceptait pas. Ayant perdu 30 kilos, réconcilée avec elle-même elle vient même de se lancer le défi de participer à Miss Ecologie.

Partenaire Make up : Adopt Réunion
Photos: YKS YAKUSA - Studio974


Par Chloé Grondin - Publié le Lundi 3 Mai 2021 à 09:39 | Lu 1490 fois

La littérature, la musique, le mannequinat sont autant de passions qui animent Mira Rébêlo. Portugaise et Réunionnaise, la belle brune affiche aujourd'hui une très belle confiance en elle, ce qui n'a pas toujours été le cas. 

Si elle s'apprête à fouler le podium de Miss Ecologie, Mira tient à témoigner sur le cheminement qui a pu être le sien. Elle témoigne: " Je suis une personne ayant un fort caractère et qui ne se laisse pas marcher dessus. Depuis petite je me bats car je me suis toujours perçue comme différente, en marge de la société ".

Elle perd 30 kilos en 18 mois
Elle poursuit : " Quand j’étais petite, j’ai eu du mal à me faire accepter. Cela a été du en premier temps à un fort tempérament, et puis à un physique peu avantageux. J’étais en surpoids pendant toute mon adolescence, je n’ai pas eu la chance de m’aimer.
Je suis passée de 90 kilos à 60 kilos en même pas un an et demi. Je voulais fermer des bouches et faire du bruit avec ma présence. Alors c’est ce que j’ai fait, je me suis surpassée dans tout et j’ai voulu être là meilleure. La seule rivale que j’avais était la jeune femme que j’étais hier. Et je n’ai jamais perdu de vu mes objectifs. Je ne cesse d’apprendre de la vie, et je continue à évoluer
".

Mira n'a rien lâché, son fort caractère l'ayant très certainement aidé. Réconcilée avec elle même, elle a donc choisi de monter sur des scènes en tant que chanteuse ou mannequin. Sa participation à Miss Ecologie ne tient en rien du hasard, un acte engagé qu'elle assume et espère bien relever le défi.