Mec à la Une

Mickaël Mussard : 974 dan mon ker !

Né en Vendée, Mickaël Mussard revendique son attachement à l'île de son père, originaire de La Ravine des Cabris. Dans l'île pour 6 mois, il ne rêve que d'un chose : venir s'y installer définitivement.


"Merci à La Réunion de m’avoir construit et fait évoluer, tu es en moi. 974 dan mon ker ! "

Entre Mickaël Mussard et La Réunion existe une véritable histoire d'amour. Il le dit : "Mon attachement à cette île intense vient de mes origines; en effet je suis métisse réunionnais métropolitain, mon père étant né à La Ravine des Cabris et ma mère des Sables d’Olonne sur la côte Atlantique. J’ai toujours vécu en métropole sauf une année en 2015-2016 à l’île de La Réunion et actuellement pour 6 mois à Saint Denis. Je repars fin mai en France métropolitaine".

A priori, il devrait vite revenir car lorsque l'on évoque l'avenir, il envisage les choses de la façon suivante: " je peux juste me souhaiter de trouver l’âme sœur, la réussite dans mon nouveau projet professionnel et de pouvoir m’installer définitivement sur l’île de La Réunion. Merci à La Réunion de m’avoir construit et fait évoluer, tu es en moi. 974 dan mon ker ! ".

Passionné de sport, il a pratiqué durant une quinzaine d’années le football au plus haut niveau régional avec quelques apparitions en National 3. 
Son parcours sportif ? " À mes 19 ans, j’ai découvert les centres de remise en forme et particulièrement la musculation: j’en suis devenu accro, à tel point que j’en ai fait mon métier durant 8 années. J’enseignais le fitness, le renforcement musculaire et des cours dansés à mes pratiquants. Aussi, j’ai participé à deux compétitions de culturisme où l’hygiène alimentaire et l’assiduité des entraînements sont primordiaux. Mais à l’heure d’aujourd’hui, j’ai décidé d’arrêter ce métier, je pense en avoir fait le tour. A noter que celui-ci est éprouvant, entre l’enseignement et les entraînements personnels quotidiens ".

Son parcours professionnel vient désormais de prendre une toute autre direction. Il vient de réussir le concours de sous-officier de la gendarmerie. " Je peux devenir moniteur de sport pour gendarme ou intégrer la brigade d’intervention par exemple. L’entrée en école commence en août prochain en métropole, c’est pourquoi j’en ai profité pour savourer un temps sur mon île paternelle". 

En attendant, pour gagner sa vie à La Réunion, il travaille dans le bien-être et l’animation de manière temporaire. Entre la saladerie où il officie à Saint-Denis et les animations en discothèque à l'Ermitage, il n'arrête pas.

Les shootings photos, il apprécie beaucoup à l'occasion. A noter que le beau Mickaël a également figuré dans un clip de Séga.


Et sa personnalité?  " Je suis quelqu’un d’assez simple malgré. On me juge trop vite par rapport à mon physique! J’aime transmettre mon savoir dans le sport, sociable et aimant travailler en équipe. Je suis perfectionniste dans tout ce que j’entreprends, cela peut être une qualité comme un défaut car je demande la même rigueur chez les autres personnes. 

J’aime la vie et cela se voit sur mon sourire. Pour un réunionnais « fraudé » que je suis, je suis fier de mon métissage qui m’a appris à côtoyer et à respecter toutes les communautés et les différences entre chaque individu. Voyager et ayant vécu dans diverses régions m’ont ouvert l’esprit; notre savoir grandit en regardant plus loin que sa propre personne
".
 


Mickaël Mussard : 974 dan mon ker !

Mardi 19 Mars 2019
Chloé Grondin
Lu 3894 fois




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 2 Septembre 2019 - 12:55 T-Bass : l'artiste passe devant l'objectif