7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Portraits Créoles

Litchi: douce à l'intérieur, coriace à l'extérieur et pleine de couleurs !


Un souffle de couleurs s'est abattu sur le Studio974... Mélissa alias Litchi Bird est venue poser et se raconter évoquant pêle-mêle tatouages, couleurs, voyages et tradition. Un portrait créole haut en couleurs !

Photos: YKS Yakusa - Studio974


Par Chloé Grondin - Publié le Mardi 26 Mai 2020 à 12:12 | Lu 800 fois

Litchi se définit ainsi : " Douce à l'intérieur mais coriace à l'extérieur et pleine de couleurs! "... A 28 ans, la Tamponnaise évoque ses origines, un mélange détonnant de cafres, yabs et chaouis. Elevée dans la pure tradition catholique, elle évoque sa jeunesse avec une éducation " créole lontan". L'adolescence de Litchi sera moins conventionnelle...Elle évoque ainsi cette période: " Adolescente ma vie a complètement changé. Mon milieu social ainsi que mon éducation sont devenus radicalement différents. La tradition créole a été basculée vers la tradition française. Cela a été une période d'adaptation particulièrement intense pour moi. J'ai perdu mes repères, une véritable crise existentielle".

Elle poursuit : " Bien que ma famille, souhaitait le meilleur pour moi, j'ai connu une longue crise identitaire à chercher ma place. Je voulais réussir et la pression que je me suis mise a été forte. Puis j'ai compris que j'avais une double éducation. Maintenant, je me sens vraiment en phase avec moi-même et je m'adapte à mon environnement ".

Aujourd'hui, ce qui la  définit est son adaptabilité et son ouverture d'esprit selon elle...  " Je suis une personne aimant la culture, les voyages, se mélanger aux gens et découvrir de nouveaux mondes. J'ai vécu deux années au Portugal, trois années dans le sud-ouest de la France, un mois en Afrique du Sud et la plus grande partie de ma vie à la Réunion".


"Côté apparence je change beaucoup"
Originale, Litchi l'est et explique ses piercings et tatouages : " Côté apparence je change beaucoup,  j'ai eu différents piercings (septum, labret, trois surfaces sur la langue, nombril). Je porte des tatouages (marquisien, néotraditionel, old school) et des coupes de cheveux différentes (rasée à blanc, très long, multicolore, naturel). Je pense que mon prochain tatouage sera une grande pièce dans le dos jusqu'au ventre incluant deux animaux totem: le tigre et le caméléon. La force et l'intégration. "

L'art est son expression, elle n'hésite pas à l'afficher sur son corps. Elle analyse ainsi son rapport aux tatouages: " Avec le temps je me suis créé un univers parallèle, c’était avant tout mon refuge puis c'est devenu une passion que je commence doucement à partager. J'aimerais devenir tatoueuse et offrir aux gens une pièce artistique les définissant. Ce qui m'inspire c'est la culture, les mythes et légendes. J'aime beaucoup le portrait mélangé à de l’ornemental dans le style néo-traditionnel. C'est un style où je me sens libre de créer ".

Actuellement, Litchi apprend le tatouage en autodidacte car sa priorité est d'élaborer ses dessins à son rythme. Elle tient d'ailleurs à ce que l'apprentissage soit cool et flexible. Elle conclut ainsi : " Ensuite, pourquoi ne pas chercher un maître d'apprentissage et m'intégrer dans une équipe, c'est toujours bien d'être entourée ? Mais je suis avant tout une personne qui s’accroche à la liberté
Mon but ultime est d'être guest-tatoueuse. Je voudrai passer trois mois par an à travailler pour d'autres salons de tatouages dans le monde. C'est vital de garder l'esprit vagabond et d'aller au-delà des horizons pour s'épanouir. Tout est une question d'équilibre. Puis c'est toujours gratifiant de côtoyer des artistes du monde entier, on évolue aussi grâce aux rencontres!
".

 




Retrouvez toutes les photos sur notre Facebook