7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

Les Grondin : une affaire de salades...


Dans un marché des salades en sachets en expansion, la famille Grondin a choisi de jouer la carte péi, misant avant tout sur la qualité. Une histoire de famille de maraichers qui a d'autres idées comme de se tourner vers les épices, brèdes et autres légumes.


Par Chloé Grondin - Publié le Vendredi 28 Août 2020 à 14:44 | Lu 419 fois

Grégory et Frédéric Grondin
Grégory et Frédéric Grondin
96% des Réunionnais achètent de la salade dont 63% en sachet...  La salade est incontournable sur nos tables ! 
Partant de ce constat, la famille Grondin, le père et ses trois fils, ont crée en 2020 Maraichers de la Réunion. L’entreprise agroalimentaire innovante propose six variétés de salades produites localement en pleine terre, récoltées à la main, lavées, emballées et livrées dès le lendemain en GMS. Roquette, batavia, duo de feuilles de chêne ou feuilles de chêne vertes, jeunes pousses d’épinard et mélange de saison, les meilleurs produits sont disponibles. 

Limiter la dépendance aux produits importés
L’ambition de l’entreprise est de proposer des salades de qualité comparable, voire supérieure à ce qui est importé aujourd’hui. Elle souhaite également offrir une meilleure rémunération pour les agriculteurs partenaires (cinq maraichers situés à Saint-Denis, à Salazie et au Tampon).

Tout est produit dans une véritable petite usine ultra-moderne de 500m² situé dans la zone d’activité de La Mare à Sainte-Marie, optimisée pour accueillir une ligne complète de conditionnement. L'avenir ce cet investissement d'un million d'euros ? Grâce à la grande flexibilité de l’atelier, de nouvelles gammes de produits pourront être conditionnées comme des épices, des brèdes ou certains légumes. De belles perspectives de développement assurées !

Une histoire de famille
Depuis plus de 30 ans, la famille Grondin et ses partenaires agricoles locaux cultivent avec passion des salades en pleine terre.
Jean-Louis Grondin. Il est le patriarche de la famille. Autodidacte, il est agriculteur maraicher depuis son plus jeune âge (plus de trente ans), à La Bretagne.
Frédéric, 30 ans. Après l’obtention de son Bac, il s’est lancé dans l’agriculture auprès de son père et a continué à développer l’entreprise familiale auprès des GMS (grandes et moyennes surfaces) de l’ile.
Grégory, 28 ans. Titulaire d'un BTS Electrotechnique et d'une licence automatique informatique Industriel, il poursuit ses études en master management et administration des entreprises. Après une première expérience dans le domaine de l'énergie (EDF), il rejoint l'aventure familiale en 2020.
Simon, bientôt 18 ans. Il a rejoint le travail en usine à la suite de l'obtention d’un CAP Agricole.