7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Portraits Créoles

Léna L., née femme dans un corps d'homme.


Léna L., transsexuel, a changé de genre. Née femme dans un corps d’homme, elle nous raconte sa transition.

Partenaire Make up : Adopt Réunion
Photos: YKS Yakusa- Studio974


Par Karoline C. - Publié le Mardi 1 Décembre 2020 à 11:49

 Vivre une nouvelle vie, sa renaissance
 
Léna L.  est Réunionnaise,  auteure-compositrice, productrice et parfois interprète.  Elle est également modèle photo depuis 2014, année où elle décide de tout quitter pour partir s'installer en métropole et vivre une nouvelle vie, sa renaissance.
 

Dans sa première vie, Léna fut un petit garçon, puis un homme. Un corps de mec dans un rêve de fille. " Enfant, je piquais les vêtements de ma mère, de ma soeur et me travestissais. Puis, on m'a dit que c'était les filles qui faisaient la bise aux garçons. Cette remarque m'avait beaucoup gênée. Je me suis dit qu'il y avait quelque chose de bizarre. Je l'ai accepté et grandi jusqu'à entendre parler de la chanteuse Dana International ”. 

Femme dans un corps d’homme, Léna  a pris conscience de sa transidentité à l’âge de 10 ans : “ Je grimpais aux arbres, jouais à la poupée, aux soldats, aux voitures, au skate etc. J'avais déjà un faible pour les garçons. Je ne savais pas que j'étais différente jusqu'à ce qu'on me le dise.  J’ai compris à cet âge que je n’étais pas dans le bon corps. Il ne me correspondait pas, ne m'allait plus. Je sentais que je ne vivais pas la vie pleinement avec cet aspect masculin et efféminé”.

 

Léna a dû vivre avec ce secret pendant de longues années. Comme tout le monde, elle a eu des amourettes, des histoires longues. On l' a présenté aux amis, à la belle famille et cela s'est passé normalement. 

Lors d’une discussion avec une amie en 2013 qui avait déjà commencé sa transition, elle prend la décision de sauter le pas : " À ce moment-là, j'ai eu le déclic et j'ai entamé les démarches afin d'être en adéquation avec mon corps. Comme pour la plupart des gens “différents”nous sommes plutôt mis à l'écart, rejetés car l'inconnu fait peur.
 J'espérais évidemment le soutien de ma famille mais elle ne comprenait pas. Fort heureusement, j’avais mes amis pour me soutenir dans cette épreuve. J’ai donc entamé  le parcours de la transition fin 2014. Cela a duré 5 ans avec l'équipe spécialisée à Bordeaux, de l’hormonothérapie, en passant par la vaginoplastie et finir par les implants mammaires
 ”.


" Désormais je suis une femme complète "
 Une fois opérée, Léna réalise sa modification identitaire auprès de l’administration : “ J'avais pris un avocat pour pouvoir modifier ma carte d'identité. Je suis passée au tribunal devant un jury afin d'expliquer ma motivation. Ce fut un moment fort en sensation. Puis l'accord validé, il ne restait plus qu'à aller à la mairie déposer le dossier pour recevoir le fameux document. Cela a duré quasiment un an. Désormais je suis une femme complète ”. 

 

 

Une petite vie tranquille à Toulouse et un cœur à prendre
Une belle femme sereine et féminine, Léna a réussi sa transformation. Aujourd’hui elle est celle qu’elle a toujours été à l’intérieur. Elle a une petite vie tranquille à Toulouse et est un cœur à prendre. Elle continue les séances photos et enregistre bientôt de nouvelles chansons. 

 

Retrouvez-les sur les plateformes de téléchargement et sa chaîne YouTube. Vous pouvez également la suivre sur les réseaux sociaux. Et qui sait par la suite, peut-être la voir sur une scène...