7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

Le volcan époustouflant mais...


Le Piton de La Fournaise a choisi de se donner en spectacle comme jamais alors que le monde entier a les yeux rivés sur La Réunion avec les possibles débris du vol MH370 que Dame Nature, encore elle, a décidé de faire échouer sur nos rivages de Saint-André. Un spectacle grandiose, exceptionnel, accessible, quoique...

Photos: Patrick Yahameti/HJ/7magazine.re


- Publié le Samedi 1 Août 2015 à 18:59

De l'avis unanime, il faut y aller. Cette éruption est exceptionnelle à plusieurs titres. Ce ne sont pas une ou deux petites fontaines de lave qui sont visibles mais entre 2 et 4, et la lave coule en abondance. Le volcan, sage, a décidé de se donner en spectacle dans l'enclos, et dès le Pas de Bellecombe, le show du Piton de la Fournaise est  bien visible. Une accessibilité au spectacle pour le plus grand nombre donc, et des conditions climatiques, hormis le froid, optimales.

Hier soir (vendredi) tout était parfait: la pleine lune s'était invitée sur l'île intense, rendant la descente sur la Plaine des Sables magique et la randonnée aisée pour les plus courageux. La température en cet hiver austral oscillait hier entre 0 et 2°C sur le Pas de Bellecombe, mais le vent avait eu la bonne idée de ne pas souffler pour cette soirée.

Certains, partis à la hâte étaient peu couverts: pour savourer pleinement, il est impératif de prendre bonnet, bon blouson et pantalon en oubliant les savates deux doigts... Il peut y avoir un peu de marche à faire, sur du quasi-plat certes, en fonction des régulations de parking de la Gendarmerie et les touts petits auront du mal à aller admirer le spectacle jusqu'au Piton Passage. Car c'est là que tout se joue, il faut l'avouer...

Du Pas de Bellecombe, compter 30 minutes pour des marcheurs moyens, et une toute petite montée finale, sachant qu'une partie du sentier est un peu boueuse. Et là, sur le Piton, un spectacle à couper le souffle vous attend. A l'abri du vent, le point de vue est juste en face de l'éruption. Le bruit d'une énorme vague monte de l'enclos. Les explosions sont incessantes et le spectacle est réellement hypnotisant. Plus d'une centaine de spectateurs peuvent se retrouver sur cette plateforme et, étant à l'abri du vent, savourent longuement le phénoménal spectacle.

Tout est donc parfait ou presque... Une fois face à l'immensité de la démonstration du Piton de la Fournaise, les randonneurs oublient la galère pour arriver là. La Gendarmerie a dû réguler l'accès au Pas de Bellecombe, car les premiers arrivants se sont garés dans l'après-midi de façon totalement anarchique, le fait est incontestable.

Hier soir, c'était plan d'évacuation des voitures en haut, retenue en aval des véhicules, et passage au compte-gouttes des nouveaux arrivants. Pour certains, plus de trois heures à l'arrêt total au niveau de Bourg Murat pour arriver au final sur des parkings complètement vides, après 4 ou 5 barrages filtrants.

Ensuite, au gré des arrivées, les gendarmes ont orienté les marcheurs soit vers le parking Foc Foc, à 30 minutes de marche du premier parking, soit vers celui du Pas de Bellecombe... Une roulette russe d'affectation en somme. Mais ce beau balai savamment orchestré a vite été perturbé. Las d'attendre le petit matin pointant, les nouveaux arrivants ont (re)commencé à se garer et ce à partir de la Plaine des Sables, de guingois, bloquant totalement le passage, la descente... Une problématique inextricable pour une éruption exceptionnelle! La dépanneuse procède dorénavant à des enlèvements de véhicules (avec amendes à payer), avis donc, mais quel spectacle, once in a life!

Quelques premières photos prises du Piton Passage cette nuit vers 3h...