7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

Le terrible témoignage d'un enfant ayant vu son père battre à mort sa mère


A 5 ans, le petit Kylian a été le témoin d'une scène juste inconcevable. Il a vu son père battre à mort sa mère. L'assassin présumé a été jugé la semaine dernière aux Assises dans le Maine et Loire. Pendant le procès, une vidéo a été diffusée, filmée le lendemain de la mort de Séverine, où un petit bonhomme de 5 ans assis face à un gendarme décrit avec ses mots la scène.


Par 7mag.re - Publié le Mercredi 28 Avril 2021 à 17:13 | Lu 4221 fois

Image par Tumisu de Pixabay - Photo d'illustration
Image par Tumisu de Pixabay - Photo d'illustration
A vie, Kylian aura ces images d'avril 2017 gravées en mémoire, son père assassinant sa mère.
Le procès de Grégory, jugé pour le meurtre de son ex-compagne résonne des mots d'un enfant.
Le petit Kylian, comme le rapporte RTL, a raconté au lendemain du drame la scène. Ce jour là, la jeune femme de 29 ans est chez elle, son ex qu'elle a quitté, vient rendre visite à ses enfants. Déjà l'homme a pu se montrer violent avec elle, proférant même des menaces de mort.
"Je voulais aussi appeler l'hôpital pour qu'on la mette dans le lit de l'hôpital. Comme ça, après, elle sera plus morte ".
Kylian, 5 ans joue dehors avec son tracteur et décide de revenir dans la maison retrouver ses deux parents et son petit frère de 18 mois, Elie. Les mots du petit garçon sont terribles alors qu'il vient de découvrir sa mère baignant dans une mare de sang:  " Maman, elle était à la maison et papa, il a poussé maman, et puis lui a donné un coup de pied. Il y avait plein de sang partout et après, j'ai dis que j'aurai plus de maman ".

Il poursuit, expliquant s'être mis à pleurer comme le petit Elie : "J'ai tapé papa parce que moi, je voulais l'arrêter. Je voulais aussi appeler l'hôpital pour qu'on la mette dans le lit de l'hôpital. Comme ça, après, elle sera plus morte ".

Séverine a succombé sous les coups de son ex, sept fractures seront relevées au niveau de son visage. Les deux garçons ont été placés chez leur grand-mère maternelle. 

A fin mars 2021, 24 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou ex conjoint. La Réunion est l'une des régions françaises les plus touchées par les féminicides.