7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Beauté

La stagiaire



Par A P - Publié le Lundi 11 Mai 2009 à 18:31 | Lu 989 fois

La stagiaire

Sophie : Dis donc Nathalie, tu sembles bien agacée !
Nathalie : J’ai une nouvelle stagiaire dans mon service…
Marie : Toi qui es toujours débordée de travail, ça va te soulager un peu.
Nathalie :Tu parles ! Les stagiaires c’est la loterie, c’est quitte ou double…
Marie : Je ne comprends pas…
Nathalie : Soit, ils sont géniaux, soit ce sont de vrais boulets… Là, j’en tiens une bonne : elle sait tout, a un avis arrêté sur tout, n’a pas besoin de conseils, veut imposer ses idées, n’écoute pas, coupe la parole…
Marie : Tu dois être contente, alors…
Nathalie : Mais pas du tout ! C’est tout le contraire… J’ai failli lui demander pourquoi elle est encore stagiaire puisqu’elle est la meilleure !
Sophie : Ces stagiaires qui arrivent et qui veulent être Calife à la place du Calife sont les pires… En même temps, ce n’est pas tout à fait de leur faute. Vu la conjoncture économique, ceux qui ont des stages de longue durée sont utilisés au poste d’un salarié qu’on aurait dû embaucher. A l’école, on les conditionne en leur disant qu’ils doivent se faire remarquer dans l’entreprise pour décrocher un poste à l’issue de leur stage… C’est la guerre des stagiaires et à celui qui aurait les dents les plus longues pour rayer le carrelage !
Nathalie : Et celle à qui tu confies une tache, qui ne l’exécute pas parce qu’elle ne sait pas faire ou qui n’a pas compris ce que tu lui demandais et qui ne te le dis pas ? Résultat : quand tu le découvres, tu es dans la mouise !
Sophie : Et celui qui te dérange toutes les deux minutes pour tout et rien ? Résultat : tu ne fais rien de ta journée !
Marie : Vous êtes dures… Vous avez oublié le temps où vous étiez stagiaires ?
Sophie : Je me rappelle de mon premier stage dans une grosse entreprise… Personne ne m’avait adressée la parole. On m’avait installée à un bureau et basta ! Personne ne m’avait expliquée où se trouvaient les toilettes, où déjeuner, les horaires, quoi faire, ma mission… J’ai passé mes journées à attendre la fin de mon stage et à grelotter de froid à cause de la clim !
Nathalie : Oui et moi d’un stage où j’ai passé mon temps à faire des photocopies…
Marie : Vous vous êtes entendues, les filles ? Quand vous étiez stagiaires, vous aviez envie d’avoir des responsabilités, de prendre des initiatives… et vous vous plaignez d’avoir été ignorées. Maintenant, vous râlez contre celui qui en fait trop, celle qui attend, l’autre qui veut s’intégrer…
Nathalie : Mouais… mais quand même, un peu d’humilité, d’écoute et de respect ne font pas de mal ! Sophie : Tu as raison Marie… Ce n’est pas toujours facile d’être stagiaire.