7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
7 Magazine Réun
Actualité

La pleine lune nous empêche-t-elle de dormir ?


La pleine lune est bel et bien là pour sonner le début de l'hiver en cette fin mai. Entourée de mystère et de folklore, souvent associée à des changements de comportement et à des troubles du sommeil, qu'en est-il vraiment ? Vrai ou faux cet impact sur notre sommeil de cet astre si fascinant.


Par Chloé Grondin - Publié le Vendredi 24 Mai 2024 à 17:28

Des études scientifiques ont exploré le lien entre les phases lunaires et la qualité du sommeil, avec des résultats parfois surprenants. Une recherche publiée dans la revue Current Biology suggère que pendant la pleine lune, les individus peuvent mettre plus de temps à s'endormir et la durée totale de leur sommeil peut être réduite. L'étude a observé des changements dans les niveaux de mélatonine, l'hormone du sommeil, qui semblent fluctuer avec les cycles lunaires.

Cependant, il est crucial de noter que ces effets sont généralement modestes et ne touchent pas tout le monde de la même manière. Les mécanismes précis derrière ces observations ne sont pas totalement compris, mais ils pourraient être liés à l'intensité de la lumière lunaire.


Au-delà des effets biologiques possibles, il y a aussi un aspect psychologique à considérer. La pleine lune est souvent perçue comme un événement spécial, ce qui peut rendre les gens plus attentifs à leur sommeil pendant cette période, influençant ainsi leur perception de la qualité de leur repos nocturne.

De plus, dans les régions où la lumière artificielle est absente ou limitée, la lumière de la pleine lune peut physiquement rendre l'environnement plus lumineux la nuit, potentiellement perturbant le sommeil de ceux qui y sont sensibles.


Bien que l'effet de la pleine lune sur le sommeil puisse être réel pour certaines personnes, il est généralement léger et varie d'une personne à l'autre. Les recherches continuent de dévoiler comment les cycles lunaires interfèrent avec le sommeil, mais pour la plupart des gens, d'autres facteurs tels que le stress, l'environnement de sommeil et les habitudes de santé ont un impact beaucoup plus significatif sur la qualité du sommeil.

 




Les + plus lus de la semaine