Culture

L'histoire de l'anaconda tourne au ridicule!

Après le funambule, les yeux bandés qui se baladait entre deux tours de Chicago, la chaîne Discovery promettait du bon, du lourd. A grand renfort de teasing, elle annonçait depuis plus d'un mois une mission incroyable, où un volontaire allait se faire avaler tout cru par un anaconda... L'expérience a quasi tourné à la farce, et les téléspectateurs sont furieux... Faut quand même pas abuser!


L'histoire de l'anaconda tourne au ridicule!

Discovery Channel tente tant bien que mal de rattraper le coup, mais franchement cela ne passe pas... L'amoureux de la nature, Paul Rosie, qui voulait vêtu de sa combinaison tenter l'expérience n'a donc pas fait vibrer les téléspectateurs. Evidement la chaîne invoque le paramètre sécurité dans un laconique communiqué de la chaîne à l'AFP: "le serpent a serré Paul pendant une heure et pris sa tête, l'expérience a dû être interrompue quand il est apparu clairement que Paul allait être gravement blessé si on continuait".

 Eaten Alive, (NDLR: Dévoré vivant), était donc une grande farce...Les réseaux sociaux ont donc largement moucaté ce pauvre Paul Rosie, qui en tant que spécialiste de l'Amazonie, et des serpent,s aurait dû savoir que l'anaconda a pour habitude d'étouffer sa proie avant de l'avaler...

Pour l'anecdote, le pseudo scientifique était équipé d'une combinaison spéciale en fibre de carbone, équipée de caméras, d'un système pour respirer et d'un autre pour communiquer avec l'extérieur. La petite bête de 6 mètres, au début n'a pas voulu s'intéresser à Paul.. Il raconte la suite:  "J'ai senti sa mâchoire sur mon casque et je pouvais entendre ses gargouillis et son sifflement...Toute sa force était concentrée sur mon bras, j'ai commencé à sentir que ma main n'était plus irriguée, que l'os commençait à se tordre et qu'il allait casser"... La suite? Paul appelle à l'aide et les équipes le libère...Pathétique...


Mardi 9 Décembre 2014
MJ
Lu 5290 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Avril 2019 - 11:13 Retour sur l'exposition "Vies de Femmes"