7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Portraits Créoles

Julie Peters, la Réunionnaise danseuse professionnelle


" Plus jeune, j'étais plutôt garçon manqué, je ne portais que des jeans ou des joggings, les robes ou jupes très peu pour moi ". Elle poursuit: "alors que je pensais être au top de ma carrière, mon chorégraphe m'a poussée hors de ma zone de confort car je marchais souvent les épaules voûtées en avant sûrement pour cacher ma poitrine, des allées retours sur la scène à me faire travailler une démarche élégante jusqu'à ce que j'en pleure"... Julie Peters, la danseuse professionnelle se raconte dans portraits créoles.

Photos : YKS Yakusa - Studio 974


Par Chloé Grondin - Publié le Mardi 23 Juin 2020 à 16:19 | Lu 1665 fois

 Julie Peters, 28 ans, est originaire de Saint-Pierre. Celle qui est surnommée "@Julie Cafrine" dans le domaine artistique depuis 10 ans a déjà bien roulé sa bosse. Pas la peine de lui poser des questions, elle se raconte toute seule et n'oublie rien...
" Je suis née et j'ai grandi à la Réunion jusqu'à mes 18 ans. Je vis en région parisienne. Je fais souvent les allers retours pour venir me ressourcer et voir la famille"...
 
Julie se définit ainsi : " Je suis toujours de bonne humeur, souriante et la plupart du temps en train de plaisanter et rigoler. C'est mon mood quotidien. Je vous donne mon secret pour être toujours dans cet état ?  La musique. Matin, Midi, Soir. Comme on dit: "la musique c'est le médicament de l'âme".

Sans transition, Julie poursuit : " J'ai connu le développement personnel il y a 5 ans déjà, ce qui m'a appris à être moins pessimiste et plus positive, d'être plus bienveillante et de gérer au mieux les émotions négatives en moi et autour de moi. C'est un travail quotidien aussi de lâcher prise car j'aime avoir le contrôle sur tout ce que je fais.
J'accorde de l'importance à l'éducation, à la liberté et l'épanouissement personnel. Ce qui me pousse à être déterminée dans ce que j'affectionne particulièrement et à vivre une vie sans regrets. Je suis aussi une femme très indépendante et qui a su toujours se débrouiller seule quand elle était à l'autre bout du monde. Je suis toujours reconnaissante même pour le peu que je peux avoir
"...
 


Et ce métier... Elle l'évoque avec passion: "Je suis danseuse professionnelle, professeur de danses tropicales, et régisseuse Chorégraphe. J'interviens pour des prestations évènementielles dans tout ce qui se prête à apporter de l'ambiance, partager de la joie et mettre des strass et des paillettes dans les vies ! Une danse qui m'a aidée à être encore plus féminine et sûre de moi : la Samba, un port de tête et de bras très élégant
C'est au cours d'un voyage familial en 2009 dans les perles de l'Océan Indien, que m'est venue l'envie de devenir animatrice. J'ai donc démarré avec détermination lors des vacances scolaires pendant mes années lycée à travailler en centres aérés et à peine à 18 ans en animations commerciales.
Bac en poche, j'ai participé au "casting de mes rêves" qui m'a donné l'opportunité de partir en métropole pour me professionnaliser dans le métier d'animatrice en structures touristiques à l'étranger ainsi que me professionnaliser en tant que chorégraphe.
Et puis c’est parti pour des années d’aventures dans plusieurs pays: Île de Majorque, Andalousie, Maroc, et puis Sénégal où j'ai vécu 2 ans, partie avec un billet simple et où j'ai réalisé l'un de mes plus grands rêves : danser tous les soirs sur scène avec une troupe professionnelle de danseurs et danseuses colombiens qui m'ont appris les portés acrobatiques. Une de mes plus belles réussites et fierté 
".

La suite ? " J'ai  posé mes valises en 2015 à Paris et intégré le célèbre cabaret parisien  du Lido de Paris en tant que chargée de clientèle. En parallèle j'ai été reçue dans une troupe professionnelle à Paris où je me suis perfectionnée en Samba (danse brésilienne) et avec qui j’ai eu l’occasion de faire plusieurs plateaux TV en direct comme "Danse avec les stars" sur TF1, "5 à 7" avec Arthur.. "

Aujourd'hui, la belle avoue accorder plus d'importance à vivre sur son chemin de vie et est décidée à vivre de sa passion à 100% de son temps. Voyager, elle le préconise à tous : " vous en serez qu'enrichis à tous niveaux. Cela vient peut être de ma grand mère qui a 88 ans continue de voyager. Je me souhaite de continuer à cet âge là aussi ! "
 

 

Retrouvez toutes les photos sur notre Facebook