Culture

Hannibal, cannibal!

Une découverte scientifique bien inquiétante mais tellement prometteuse... Il semblerait que la consommation de cervelle humaine ait permis à une tribu de Papouasie-Nouvelle-Guinée d'être immunisée contre une maladie neurodégénérative... Du cannibalisme ni plus ni moins mais à vertu thérapeutique...


La tribu des Fores vit en Papouasie-Nouvelle-Guinée et l'une de leurs coutumes locales, était de consommer de la cervelle humaine. Cette pratique fut fort heureusement interdite dans les années 60. A noter que seuls les femmes et enfants consommaient la cervelle des morts , les hommes se contentant de la chair.

Des scientifiques ont mené une étude, et le résultat qui vient d'être publié est somme toute saisissant comme le révèle la revue Nature. Cette consommation aurait permis à ce peuple, les femmes et enfants ayant consommé de la cervelle humaine, de se protéger contre le kuru, qui signifie « trembler de peur » en foré, une mal similaire à la maladie de Creutzfeldt-Jakob... Inquiétant comme publication et à ne pas mettre entre toutes les mains...



 

Lundi 22 Juin 2015
Lu 975 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Avril 2019 - 11:13 Retour sur l'exposition "Vies de Femmes"