7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Portraits Créoles

Fabienne Boyer : " l'amour est une vitamine vitale "


La danse et la photographie font partie intégrante de la vie de Fabienne Boyer, la Tamponnaise. Une femme discrète qui cependant aime jouer la comédie et voue un amour inconditionnel à ses enfants. Un nouveau portrait créole au Studio974.

Photos: YKS Yakusa- Studio974


Par Chloé Grondin - Publié le Lundi 26 Avril 2021 à 10:19 | Lu 960 fois

Invitée à se décrire, Fabienne Boyer se dépeint ainsi : " Je suis quelqu'un de discrète, réservée et très personnelle. De nature sensible et généreuse avec des principes fondamentaux comme le respect et l'honnêteté .Et je hais l'injustice...".

Originaire des hauts de Sainte-Marie mais sudiste depuis une dizaine d'année, conseillère en parfumerie, Fabienne est également une passionnée.

Sa  philosophie ?  " Vivre chaque moment que la vie me donne sans me soucier du jour d'après. De vivre pour moi-même, sans me soucier du regard des autres. Et surtout, qu'il n'y a pas d'âge pour faire ce que l'on aime, car le bonheur ne dépend que de soi-même...
Et ma plus grande passion ce sont mes enfants pour qui je me suis dévouée et pour qui je voue un amour inconditionnel . Sans eux, je n'aurai pas fait tous ce que j'ai pu faire jusqu'à ce jour, car l'amour est une vitamine vitale dont on a besoin pour avancer et espérer ...
"

Elle évoque la danse et la photographie mais également son activité d'actrice. 

" J'ai été bercée par la musique et les bals dès mon plus jeune âge"
Sa passion première?  " La danse (en tout genre) parce que j'ai été bercée par la musique et les bals dès mon plus jeune âge grâce à mon père musicien. Je suis une amoureuse de la danse. La danse fait partie intégrante de moi, elle me  procure une liberté sans pareille et un moment d'évasion unique. La danse me fait vibrer, m'emporte et me fait renaître à chaque vibration. Ma plus belle découverte est la Kizomba, une danse de connexion qui me procure un ressenti intense et magique quand l'alchimie opère avec mon partenaire ".

" La photographie est un mode d'expression qui me correspond "
Elle poursuit : " La photographie est arrivée un peu plus tard dans ma vie, à 35 ans, grâce à un photographe qui m'a remarquée lors de mon inscription sur Facebook et les propositions se sont enchaînées. La photographie est un mode d'expression qui me correspond. Ce sont des moments éphémères qui me permettent de jouer un rôle le temps d'une photo ".

 

Actrice de complément
Son expérience d'actrice, elle l'évoque également en toute simplicité: " Je me suis découvert une autre passion depuis peu : actrice de complément. J'ai eu la chance de faire partie des figurants de la série "Cut", de "La famille formidable", de "scène de ménage", du film "Larguée" avec Miou-Miou et récemment "Le petit Piaf" avec Marc Lavoine et Gérard Jugnot. Mes plus belles rencontres et mon plus beau tournage ! ".

Trop zoreil, le regret d'une Réunionnaise 
La pub cependant est son regret, elle nous explique pourquoi : " J'aime tout ce qui touche à l'audiovisuel, notamment la pub mais malheureusement pour les agences réunionnaises je n'ai pas le profil recherché car je ne fais pas réunionnaise. Je fais "zoreil" et les Réunionnais ont besoin de se reconnaître et s'identifier dans ce qu'ils voient!(Je cite)... disent-ils à une 100% réunionnaise ...". C'est dit !