7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

Djokovic et son tournoi : le Coronavirus s'invite à la fête


La star de la balle jaune Novak Djokovic fait aujourd'hui profil très bas... Touché par le Coronavirus il est pointé du doigt pour avoir organisé cette année encore un tournoi dans les Balkans auquel le Coronavirus s'est invité. Le père de Djoko tente aujourd'hui de rejeter la faute sur un autre joueur, minimisant l'implication de son fils sur le fiasco.


Par Chloé Grondin - Publié le Jeudi 25 Juin 2020 à 14:15 | Lu 302 fois

Photo: capture Instagram Novak Djokovic
Photo: capture Instagram Novak Djokovic
Alors que le Coronavirus continue sa lente progression partout dans le monde, Novak Djokovic a décidé d'organiser son tournoi annuel d'exhibition dans les Balkans. Le Serbe avec son Adria Tour 2020 a sans doute un peu trop anticipé la fin de l'épidémie Covid-19. Plusieurs joueurs participant au tournoi et leurs proches ont contracté la maladie, dont Djoko et son épouse. Parmi les joueurs touchés, on compte également Grigor Dimitrov (19e au classement ATP), Borna Coric (33e) et Viktor Troicki (184e). 

Les joueurs en boîte de nuit
Quel était le contexte? En Serbie les rassemblements ne sont pas interdits. Le tournoi organisé par Djoko, l'Adria Tour, débutait cette année à Belgrade puis aurait du continuer en Bosnie-Herzégovine et se terminer au Monténégro.La distanciation sociale n'était pas de mise pour les organisateurs manifestement!  Les tennismen et tenniswomen ont été vus partageant des accolades sur les courts, dînant ensemble, jouant au foot ou au basket. Novak Djokovic, Alexander Zverev et Grigor Dimitrov ont également été repérés en boîte de nuit !


Le mea culpa de Djoko
Mais le numéro un mondial, 33 ans, a vu son tournoi tourné au cauchemar dès Belgrade et a fait son mea culpa sur les réseaux sociaux:  " Je suis profondément désolé que notre tournoi ait pu causer de tels dommage. Nous avons eu tort, c'était trop tôt. Tout ce que nous avons fait depuis un mois était fait avec le coeur pur et avec des intentions sincères". Sagement il a ensuite conseillé aux personnes venues assister à l'événement de se faire dépister.

Le père du champion accuse un autre joueur d'avoir contaminé son fils
Le père de Djokovic, beaucoup moins fair play et humble que son fils a tenté sur la chaîne croate RTL de rejeter la faute sur le pauvre bulgare, Dimitrov  " Nous ne savons pas où il l'a attrapé ( ndlr: parlant de Novak Djokovik), mais il l'a eu. Il a fait beaucoup de mal à toi ( ndlr: Novak), à la Croatie, à la Serbie et à ma famille. Il aurait dû être testé dans son pays d'origine". Dimitrov a en effet été le premier à être testé positif.

Le manager de Grigor Dimitrov a réagi de son côté sur le site bulgare tenniskafe.com, défendant son joueur :  "Après trois mois d'isolement total, Grigor est allé directement à Belgrade. Ni à Belgrade ni plus tard à Zadar, on lui a proposé ou imposé de faire un test pour le coronavirus... Les organisateurs de l'événement sont les seuls à avoir la responsabilité du protocole sanitaire du tournoi et celle de créer les règles à suivre. Grigor a strictement respecté toutes les règles imposées par les organisateurs et les lois et règlements existants lors du passage de la frontière entre la Bulgarie, la Serbie et la Croatie."