7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Portraits Créoles

Diego Maniscalco : en dépit des "grabuges" il a su avancer


Pour certains la vie ne fait pas de cadeau... Diego Maniscalco a dû grandir seul avec la blessure d'une maman partie trop tôt et d'un père qui n'a pas été là. Mais le beau brun a su avancer, trouvant refuge dans les mots et la musique. Un très beau portrait signé Studio974.

Photos: Studio974 - YKS YAKUSA


Par Chloé Grondin - Publié le Lundi 30 Août 2021 à 16:47

C'est à Paris que le petit Diego Maniscalco voit le jour. Ses origines sont réunionnaises par sa mère et italienne par son père, comme son nom le chante. Il retrace, sans pathos son histoire : " J’ai perdu ma mère à l’âge de 5 ans et j’ai été abandonné par mon père à l’âge de 13 ans. J’ai vécu une partie de ma vie en famille d’accueil ".

De cette enfance volée, il ne veut voir que le positif. Diego pose un regard, plein de philosophie, et ce n'est pas un hasard sur son parcours qui enfin est tourné vers la lumière : " Malgré ces nombreux grabuges sur le chemin de l’aventure qu’est la vie, je m’en suis sorti. Dès le collège je me suis fait connaître sur les réseaux sociaux, j’ai été influencer et en parallèle j'ai réussi mes études. Titulaire d’un bac scientifique, je suis actuellement en deuxième année de STAPS. Je suis passionné par la philosophie, et cela m’a permis d’écrire divers textes qui ont contribué à ma notoriété ".

Diego écrit et commence à connaitre un franc succès sur Instagram... Son autre passion est la musique, le piano est son instrument. Beethoven et ses sublimes symphonies ou des musiques populaires sont ses choix. Il compte bien ne pas s'arrêter là et affirme avec assurance: "  J’aimerais, et je sais, que je changerais les choses, étant moi-même le changement que je vois en le monde ". A méditer?